La communication....

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La communication....

Message par Hamid58 le Lun 30 Mar - 23:12

Salam,
J'ai intervenu dans ce Topic mais malheureusement comme un bleu, j'ai heurté une touche et tout est parti :cry: :cry:

J'ai lu tout ce qui est sur ce topic, chaque intervention incite à lire la suivante, et c'est tellement riche qu'il me semble que les gens qui sont comme moi se demandent dans quel monde on vit et qu'elle est la nature du comportement qu'on doit avoir pour accomplir un travail dans les règles de l'art. Je me mets à réfléchir comme j'ai souvent l' habitude de le faire, surtout dans des moments où je me vois bouche bée, et je me retrouve toujours en face d'un élément incontournable et indéniable, sans tarder, je le nomme "LA COMMUNICATION". Il s'avère que j''y suis, par pur hasard qui n'enlève en rien à l'importance de ce volet dans tous les actes auxquels on procède surtout en relation avec autrui, un élève, un joueur, un collaborateur ou un quelqu'un de l' exécutif. Restant dans ce contexte. à savoir celui de la communication, j'ose dire que M Said Haddouche est l'un des personnalité de ce monde intellectuel, investi dans un travail basé essentiellement sur la communication, sur le mode de dire et transmettre des messages instructifs et très précis, risque de trouver son compte, en Algérie, loin de ses ambitions et même très brouillé dans des calculs superflus, pleins de sensibilité subjective et de redoutables défis qui n'ont aucune relation avec le but qu'il se fixe en se lançant dans un quelconque projet. C'est de l'Algérie et de l'algérien qu'il s'agit. C'est ce phénomène algérien qu'il faut maîtriser avant de maîtriser son propre travail, son propre sujet. Il se trouve qu'il est tellement difficile et que le chemin est tellement caillouté que toute forme de communication s' avère inefficace. Si on se base sur la communication, réellement le meilleur outil de travail dans le monde du football, nous seront envahis par la tristesse en sachant que cela existe à peine en Algérie et qu'un monde comme celui là nécessite des hommes aptes à saisir le sens. Said se retrouvera en face d'un mur de béton même s'il se fout pertinemment dans la tête que c'est l'Algérie qui a besoin de lui. Il faut reconnaître que la communication en Algérie et un concept loin et hors de notre portée, de nos habitudes et que ceux qui y sont spécialisés ne le sont que sur le papier ou autour des tables rondes télévisées. Oh combien d''entraîneurs sont passés par le Doyen et sensés être communicatifs par leur niveau et leur éducation et qui d'un clin d'oeil se trouvaient contraints à communiquer au plus bas niveau, loin de tous les concepts de la communication. Pour y arriver et cela n'est pas impossible, il nous faut une réforme à tous les niveaux et habituer l'un à écouter l'autre. Pourquoi au Mouloudia y a-t-il autant de problème, c'est tout simplement un phénomene qui dure et qui s'appelle "le manque de communication" ou carrément "le manque de savoir dans la communication". Je me souviens de l'entraîneur Saadi qui a drivé le MCA, après Nouzaret, je crois. Ce Monsieur. éducateur de métier en principe et qui actuellement met ses connaissance à la disposition d'un club Lybéen, se permettait de menacer des supporters en direct à la télé, après que ces derniers l'ont insulté après un match perdu. Il S'est offert comme proie aux médias sans se soucier une seule minute des conséquences que peut avoir cette manière de communiquer. C'est vrai que les insultes font mal, mais un éducateur de cette expérience devrait choisir le meilleur moyen de communication pour au moins pourvoir renverser la barre à vers son coté, dans le calme et le professionnalisme du "profiter de la parole". C'est ainsi que Laib, président de l'USMH, est allé argumenter l'envahissement du terrain par ses supporters jusqu'à mettre la faute sur le dos du barreaudage du stade qui ne vaut pas un sou, d'aprés lui. J'allais presque lui demander où habite ce M. barreaudage, comment il est et lançons un appel de recherche contre lui. Mine de rien je réfléchis et je me dis :" Il s'agit en fin de compte d'un mode de communication que tout le monde a pris en exemple, que tout le monde utilise, chacun ressemble à l'autre et que tout le monde parle comme tout le monde". Nous sommes ainsi faits et M. Haddouchge se perdra dans cette jungle même s'il le fait uniquement pour son Algérie.

Hamid58

Nombre de messages : 4802
Age : 59
Date d'inscription : 06/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La communication....

Message par Hamid58 le Lun 30 Mar - 23:15

[quote=

Donc , si je dois prendre une responsabilité dans mon pays, c'es pour une réussite et non un échec.
C'est pour apporter au football et non pour exister.
Sans un projet cohérent , qui doit être évalué avec un timing prédéfini lors du développement, je préfère m'abstenir.

Je suis rester 17 ans dans une fédération donc je suis stable et sociable.
Une direction technique ne m'est pas inconnue puisque pendant 3 ans j'ai été coordinateur technique.
Le travail sur le terrain demander à ceux qui me connaissent de vous en parler.

Ce n'est pas le travail qui me fait peur mais les conditions de travail et les hommes qui me poussent à rester hésitant.

Merci encore pour votre sympathie.

Salutations[/quote]

C'est exactement ce á quoi je voulais attirer l'attention en voulant dire que Said Haddouche est ce qu'il est mais d'une main il ne pourra jamais applaudir. Said, tu as exercé dans des institution organisées, munis de moyens au niveau de leus ambitions, ceci te permettait de communiquer correctement car tu le fesais aisement avec des gens qui sont á l'origine des programmes de travail tracé par rappport á des ambitions. Tu as acquis une expérience basée sur la communication, preuve a l'appui tu interviens dans notre forum et tu ne rates aucune occasion pour élever de la voix et communiquer et ton savoir et tes "Attention, Attention!!!". Dans ton genre, on ne se heurte pas a la communication, plutot on se croise avec et on emprunte le meme chemin. J'ai vécu ce genre d'embrouillage dans mes pensés en étant en Algérie, le peu de temps que je passe, me permet souvent de me replonger dans l'arme actuelle de toute action, la communication. On passe notre temps a dire et redire que "tu ne m'as pas compris, je voulais tout simplement dire que....". C'est enfin de compte des conditions de travail pénibles, les situation d'incompréhension. Voila un élément important qui risque de provoquer l'échec

Hamid58

Nombre de messages : 4802
Age : 59
Date d'inscription : 06/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Hamid

Message par Haddouche le Mar 31 Mar - 1:31

Bonsoir Hamid,

C'est avec un immense plaisir que je viens de lire tes charmantes lignes et je te remercie pour ton intervention qui nous enrichie
de cette vision et de cette perception de spécialiste de la communication.

J'ai apprécié cette phrase que si tu permets je voudrais que tu puisses la préciser afin de la cerner et de bien comprendre le sens puisque tu en es l'auteur et que seul , toi, tu peux l'interpréter .

"on ne se heurte pas a la communication, plutot on se croise avec et on emprunte le meme chemin."

Nous pouvons tous en profiter de cette belle image : pas se heurter , mais se croiser avec , puis finalement l'accompagner.

J'attends une réponse de ta part si tu veux bien et je répondrais à ton intervention après

merci d'avance

salutations

Haddouche

Nombre de messages : 30
Age : 64
Date d'inscription : 12/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La communication....

Message par Hamid58 le Mar 31 Mar - 12:23

Haddouche a écrit:Bonsoir Hamid,

C'est avec un immense plaisir que je viens de lire tes charmantes lignes et je te remercie pour ton intervention qui nous enrichie
de cette vision et de cette perception de spécialiste de la communication.

J'ai apprécié cette phrase que si tu permets je voudrais que tu puisses la préciser afin de la cerner et de bien comprendre le sens puisque tu en es l'auteur et que seul , toi, tu peux l'interpréter .

"on ne se heurte pas a la communication, plutot on se croise avec et on emprunte le meme chemin."

Nous pouvons tous en profiter de cette belle image : pas se heurter , mais se croiser avec , puis finalement l'accompagner.

J'attends une réponse de ta part si tu veux bien et je répondrais à ton intervention après

merci d'avance

salutations

Bonjour Said et amis aussi.

Tu me demandes de faire une conférence Said. Comme disait l'autre "Ahdart wandamt" :D :D . T'as trouvé l'accroc Said et ca prouve que tu es pro!!! J'ai attaqué ce sujet car je sais que tu lui donnes beaucoup d'importance, tu y es tous les jours dans ton domaine sportif. La communication est très large pas dans le sens mais dans son choix. Le choix du mode de communication, qui facilite la perception de l'info se fait par rapport a toute une mentalité si ce n'est pas par rapport a un peuple, á une société. On ne peut pas communiquer de la meme manière partout ou on est. Et si on essaye de la faire et bien on se heurte a la communication. Tant que le message ne passe pas, le mode de communication qu'on a mis en paratique est en confrontation avec nous, le contraire est valable aussi. Se heurter a la communication, c'est essayer de passer le message coute coute sans pour autant commprendre la mentalité de clui qui nous écoutent. Allez raconter une blague sur un m3askri a un français ou un hongrois, il sera hors du sujet pour toute sa vie, il vous quittera et il reviendra vers son compatriote qui lui racontera des balgues a son gout et avec son langage. Et le langage, que veut-il dire au fond? quel est son role dans la communication? C'est la partie A de la communiction, placé bien avant le contenu du message. Comment faire passer ce message a X ou Y qui risque d'avoir des problemes premièrement pour intercepter le contenu, le but et en faire quelque chose, c'est a dire arriver a un résultat. Pour ce faire, nous devons parler le meme langage et avoir la mentalité qui permet de se comprendre. Et lá, on peut éviter le heurt qui peut etre un choc et engage une rupture totale de communication,
Par contre, aller chercher le moyen adéquat de communiquer avec la frange qu'on a en face, nous permet a un certain moment de croiser ce moyen, a savoir le mode de communiquer. Cherche, tu trouves disait l'autre. Chercher, c'est analyser, regarder et choisir. Trouver par contre c'est le résultat de tout. Dans ce volet, je trouve que les entraineurs étrangers qui arrivent en Algérie, excluent dés le début le volet qui est l'une des base de leur travail et de sa réussite, parallelement aux compétences bien sur. Mais s'ils procedent a la communication en Algérie comme il le font chez eux, l'echec est assuré. Chay a fait un trés grand travail a la JSK, mais le jour est arrivé quand la communication ne marchait plus et que chacun imposait la sienne meme si les deux antagonistes ne voulaientt que du bien pour la JSK. Dans ton métier, Said tu le sais mieux que moi, un mot déplacé ou mal dit peut renverser toute une situation, les médias, les supporters, les dirigeants et meme les politiques sont lá a guetter. Si tu n’as pas un mode de communication adéquat et qui t’accompagne dans ton travail, cela veut dire que tu te heurtes aux méthodes de communication et cela fait mal. En Algérie, les bouleversements mentales et sentimentales sont quotidiens. Les moyens et méthodes de communications, les plus connus au monde ne font pas leurs effets comme ils le font ailleurs. La carte sociologique algérienne montre que les mentalités sont aussi diverses que les points géographique se trouvant sur une carte géographique. C’est dû bien sur a beaucoup d’éléments qu’opn ne pourra jamais retracer ici en quelques lignes. C’est cette bousculade de mentalité a nos portes qui fait qu’on se comprend rarement ou quelques fois sauf si on a rien a dire l’un a l’autre. Le heurt avec la communication est inévitable et il nous faut tout un passage de génération pour pouvoir y remedier après. Vous ne pouvez jamais communiquer avec l’art et la manière avec un Bougueche qui arrête son entraînement, en pleine action, pour aller faire sa prière. Un Said Haddouche est trop professionel pour pour peu de terrain en communcation

Hamid58

Nombre de messages : 4802
Age : 59
Date d'inscription : 06/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La communication....

Message par mourad-mtl le Mar 31 Mar - 12:50

Hamid58 a écrit:
Haddouche a écrit:Bonsoir Hamid,

C'est avec un immense plaisir que je viens de lire tes charmantes lignes et je te remercie pour ton intervention qui nous enrichie
de cette vision et de cette perception de spécialiste de la communication.

J'ai apprécié cette phrase que si tu permets je voudrais que tu puisses la préciser afin de la cerner et de bien comprendre le sens puisque tu en es l'auteur et que seul , toi, tu peux l'interpréter .

"on ne se heurte pas a la communication, plutot on se croise avec et on emprunte le meme chemin."

Nous pouvons tous en profiter de cette belle image : pas se heurter , mais se croiser avec , puis finalement l'accompagner.

J'attends une réponse de ta part si tu veux bien et je répondrais à ton intervention après

merci d'avance

salutations

Bonjour Said et amis aussi.

Tu me demandes de faire une conférence Said. Comme disait l'autre "Ahdart wandamt" :D :D . T'as trouvé l'accroc Said et ca prouve que tu es pro!!! J'ai attaqué ce sujet car je sais que tu lui donnes beaucoup d'importance, tu y es tous les jours dans ton domaine sportif. La communication est très large pas dans le sens mais dans son choix. Le choix du mode de communication, qui facilite la perception de l'info se fait par rapport a toute une mentalité si ce n'est pas par rapport a un peuple, á une société. On ne peut pas communiquer de la meme manière partout ou on est. Et si on essaye de la faire et bien on se heurte a la communication. Tant que le message ne passe pas, le mode de communication qu'on a mis en paratique est en confrontation avec nous, le contraire est valable aussi. Se heurter a la communication, c'est essayer de passer le message coute coute sans pour autant commprendre la mentalité de clui qui nous écoutent. Allez raconter une blague sur un m3askri a un français ou un hongrois, il sera hors du sujet pour toute sa vie, il vous quittera et il reviendra vers son compatriote qui lui racontera des balgues a son gout et avec son langage. Et le langage, que veut-il dire au fond? quel est son role dans la communication? C'est la partie A de la communiction, placé bien avant le contenu du message. Comment faire passer ce message a X ou Y qui risque d'avoir des problemes premièrement pour intercepter le contenu, le but et en faire quelque chose, c'est a dire arriver a un résultat. Pour ce faire, nous devons parler le meme langage et avoir la mentalité qui permet de se comprendre. Et lá, on peut éviter le heurt qui peut etre un choc et engage une rupture totale de communication,
Par contre, aller chercher le moyen adéquat de communiquer avec la frange qu'on a en face, nous permet a un certain moment de croiser ce moyen, a savoir le mode de communiquer. Cherche, tu trouves disait l'autre. Chercher, c'est analyser, regarder et choisir. Trouver par contre c'est le résultat de tout. Dans ce volet, je trouve que les entraineurs étrangers qui arrivent en Algérie, excluent dés le début le volet qui est l'une des base de leur travail et de sa réussite, parallelement aux compétences bien sur. Mais s'ils procedent a la communication en Algérie comme il le font chez eux, l'echec est assuré. Chay a fait un trés grand travail a la JSK, mais le jour est arrivé quand la communication ne marchait plus et que chacun imposait la sienne meme si les deux antagonistes ne voulaientt que du bien pour la JSK. Dans ton métier, Said tu le sais mieux que moi, un mot déplacé ou mal dit peut renverser toute une situation, les médias, les supporters, les dirigeants et meme les politiques sont lá a guetter. Si tu n’as pas un mode de communication adéquat et qui t’accompagne dans ton travail, cela veut dire que tu te heurtes aux méthodes de communication et cela fait mal. En Algérie, les bouleversements mentales et sentimentales sont quotidiens. Les moyens et méthodes de communications, les plus connus au monde ne font pas leurs effets comme ils le font ailleurs. La carte sociologique algérienne montre que les mentalités sont aussi diverses que les points géographique se trouvant sur une carte géographique. C’est dû bien sur a beaucoup d’éléments qu’opn ne pourra jamais retracer ici en quelques lignes. C’est cette bousculade de mentalité a nos portes qui fait qu’on se comprend rarement ou quelques fois sauf si on a rien a dire l’un a l’autre. Le heurt avec la communication est inévitable et il nous faut tout un passage de génération pour pouvoir y remedier après. Vous ne pouvez jamais communiquer avec l’art et la manière avec un Bougueche qui arrête son entraînement, en pleine action, pour aller faire sa prière. Un Said Haddouche est trop professionel pour pour peu de terrain en communcation

Hamid, barraka allahou fik, oufffffffff, nahitli hajra massabat, tu as tellement bien expliqué ça que je vais mourir en paix, immala, allah ghalab, peine perdu, celui qui veut vivre dans ce pays doit accepter d'être un eternel incompris, puisque comme tu l'as bien dis " il nous faut tout un passage de génération pour pouvoir y remedier après ". Attassawouf houwa al'hal.

mourad-mtl

Nombre de messages : 808
Age : 99
Date d'inscription : 08/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La communication....

Message par hakimz le Mar 31 Mar - 12:54

Hamid58 a écrit:[. Le choix du mode de communication, qui facilite la perception de l'info se fait par rapport a toute une mentalité si ce n'est pas par rapport a un peuple, á une société. On ne peut pas communiquer de la meme manière partout ou on est. Et si on essaye de la faire et bien on se heurte a la communication. Tant que le message ne passe pas, le mode de communication qu'on a mis en paratique est en confrontation avec nous, le contraire est valable aussi. Se heurter a la communication, c'est essayer de passer le message coute coute sans pour autant commprendre la mentalité de clui qui nous écoutent. ]

Merci Hamid.

Tu sais ce que disent les arabes
:ليس كُلُّ ما يُعرفُ يُقال و لِكُلِّ مقامٍ مقال. :star:

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 48
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La communication....

Message par Sidahmed le Mer 1 Avr - 0:06

Salam alaykum fréres,
Ya3tik saha khouya Hamid pour le sujet plein d'enseignements et d'ailleurs aussi pour les autres qui animent les autres rubriques.
Merci à tous

Sidahmed

Nombre de messages : 325
Age : 48
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La communication....

Message par Hamid58 le Mer 1 Avr - 0:06

mourad-mtl a écrit:[
Hamid, barraka allahou fik, oufffffffff, nahitli hajra massabat, tu as tellement bien expliqué ça que je vais mourir en paix, immala, allah ghalab, peine perdu, celui qui veut vivre dans ce pays doit accepter d'être un eternel incompris, puisque comme tu l'as bien dis " il nous faut tout un passage de génération pour pouvoir y remedier après ". Attassawouf houwa al'hal.

Salam,
Bien sur Mourad, c'est une question de génération et pas autre chose. Il s'agit de la formation de génération, quand je parle de formation je parle beaucoup plus d'inculquer et quoi inculquer. Depuis des années et des années, l'aAgérie est plongée dans des problemes qui incitaient le peuple a leur trouver les solutions du jour au jour, faire vite et que chacun pour sois. Comment veux-tu trouver meme un semblant de communication? Qui communique avec qui? Au football c'est la meme situation puisque nos joueurs non seulement sont issus de ce monde bouleversé (le monde algérien) mais d'autres éléléments les poussent a se limiter a jouer au ballon et laisser le coté formation personnelle. Les interventions avant match et aprés match sont une cassete unique qui dure depuis des années. Par contre donner la parole a un joueur européen, c'est compter sur une analyse par rapport a la question. le niveau d'intervention de nos joueurs montre carrément le niveau de la communication dans lequel ils baignent et un Alain Michel trouve énormément de difficultés pour véhiculer et transmettre ce qu'il prévoit. Quand je parle de génération, oui c'est un probleme de génération car avec la notre Said n'aurait aucun probleme. Notre école vaut 100 fois mieux que celle d'aujourd'hui et les signes actuelles ne sont pas aussi réconfortants.

Hamid58

Nombre de messages : 4802
Age : 59
Date d'inscription : 06/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Hamid,

Message par Haddouche le Mer 1 Avr - 0:57

Bonsoir Hamid,

Merci pour cet enrichissement , considère le comme "sadaka" et que qu'ALLAH te rétribue. Amine.

Pour ce qui est de la communication , il est demandé de respecter 4 phases :

1) entendre
2) écouter
3) Raisonner
4) et seulement aprés juger.

Chez nous en ENTEND et on JUGE .

On ne sait pas écouter et on ne raisonne pas. ON JUGE.

Dans notre pays où l'intelligence ndividuelle existe et personne ne peut en douter mais à quoi sert une intelligence individuelle si elle ne peut
pas développer de l'intelligence collective.

Comme tu pourrais nous l'expliquer , l'intelligence collective necessite que l'emeteur de l'information donne du sens et du bon sens et que
le recepteur ait les capacités de lire , d'analyser et d'interpréter les informations avec justesse.

Pour cela , il est necessaire de faire appel à une codification en tenant compte de notre religion , de notre constitution et de la politique, de nos us et traditions , de notre environnement, de notre culture, etc....

Mais gare aux contradictions et aux incohérences qui viennent perturber le raisonnement et la mémorisation chez l'être .
que s'est-il passé chez nous?

On a volontairement modifié la codification et chacun ,par réflexe, a finit par avoir sa propre interprétation et voilà les incompréhensions et bravos les conflits.

On est éveillé , on est conscient mais on est aussi sensé et raisonnable heureusement.

Tu vois Hamid , on peut se comprendre entre Algériens .

A bon entendeur Salut.

Salutations fraternelles

Haddouche

Nombre de messages : 30
Age : 64
Date d'inscription : 12/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La communication....

Message par mourad-mtl le Mer 1 Avr - 12:27

Haddouche a écrit:Bonsoir Hamid,

Merci pour cet enrichissement , considère le comme "sadaka" et que qu'ALLAH te rétribue. Amine.

Pour ce qui est de la communication , il est demandé de respecter 4 phases :

1) entendre
2) écouter
3) Raisonner
4) et seulement aprés juger.

Chez nous en ENTEND et on JUGE .

On ne sait pas écouter et on ne raisonne pas. ON JUGE.

Dans notre pays où l'intelligence ndividuelle existe et personne ne peut en douter mais à quoi sert une intelligence individuelle si elle ne peut pas développer de l'intelligence collective.

Comme tu pourrais nous l'expliquer , l'intelligence collective necessite que l'emeteur de l'information donne du sens et du bon sens et que le recepteur ait les capacités de lire , d'analyser et d'interpréter les informations avec justesse.

Pour cela , il est necessaire de faire appel à une codification en tenant compte de notre religion , de notre constitution et de la politique, de nos us et traditions , de notre environnement, de notre culture, etc....

Mais gare aux contradictions et aux incohérences qui viennent perturber le raisonnement et la mémorisation chez l'être .
que s'est-il passé chez nous?

On a volontairement modifié la codification et chacun ,par réflexe, a finit par avoir sa propre interprétation et voilà les incompréhensions et bravos les conflits.

On est éveillé , on est conscient mais on est aussi sensé et raisonnable heureusement.

Tu vois Hamid , on peut se comprendre entre Algériens .

A bon entendeur Salut.

Salutations fraternelles

Khouya Said

On a volontairement modifié la codification , j'aimerais juste savoir qui est "ON" et comment "il" ou "ils" ont fait pour changer la codification.

mourad-mtl

Nombre de messages : 808
Age : 99
Date d'inscription : 08/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mourad MTL

Message par Haddouche le Mer 1 Avr - 18:58

Bonsoir Mourad,

Dans la vie , chaque chose doit avoir ses critères et sa valeur.

Qui défini les critères ?

Commençant par la religion qui est l'essence de notre vie : qui est AAlem et qui ne l'est pas?
Qui peut-etre crédible pour une Fetwa ou qui ne peut pas l'être ?


Allant vers l'Histoire : Qui peut écrire l'Histoire et qui ne peut pas?
Qui peut-être crédible pour parler de l'histoire ?

Allant vers les traditions et us : Où sont passées nos traditions?
Pourquoi on les a perdues ?

Allant vers la sociologie ? Pourquoi la cellule familiale s'est brisée?
Pourquoi le voisin ne dit plus bonjour ?
Pourquoi on a perdu l'hospitalité?
Pourquoi on a perdu l'amour du beau et on se précipite vers l'affreux : architecture , route, etc...
Pourquoi L'Algérien a perdu ce goût du beau : el hatta oual hamma pour se laisser aller.
Pourquoi...

Cette incertitude dans tout , crée de l'insécurité et on ne peut pas raisonner.
Depuis notre enfance , on a construit une base de données dans notre cerveau sur le type de comportement , sur une manière de vivre ,
sur la manière d'analyser les choses et d'inperpréter les informations.

Voilà ce qui aujourd'hui a entrainé de l'incomprehension et une impossibilité de communiquer .
L'individu a perdu le sens et bon sens en perdant les valeurs qu'il ne retrouve pas.

Aujourd'hui , ne retrouvant plus les mêmes valeurs, alors il y a conflit avec nous même avant de l'avoir avec les autres.

Pourquoi ? à cause de la codification . IL Y A CRISE AU NIVEAU DE LA PERCEPTION. IL Y A SURCHAUFFE DANS LE CERVEAU , LEQUEL NE RECONNAIT PLUS RIEN.

Qui est responsable ?

désolé, je ne suis pas sociologue et je suis incapable de faire une recherche pour pouvoir avoir une réponse sur l'auteur de la métamorphose de la société actuelle.

Ce qui est sûr , c'est que je suis devenu un frustré , peut-etre atteint psychiquement car on n'est nulle part bien dans sa peau.

SALUTATIONS

Haddouche

Nombre de messages : 30
Age : 64
Date d'inscription : 12/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La communication....

Message par mourad-mtl le Mer 1 Avr - 19:22

Haddouche a écrit:Bonsoir Mourad,

Dans la vie , chaque chose doit avoir ses critères et sa valeur.

Qui défini les critères ?

Commençant par la religion qui est l'essence de notre vie : qui est AAlem et qui ne l'est pas?
Qui peut-etre crédible pour une Fetwa ou qui ne peut pas l'être ?


Allant vers l'Histoire : Qui peut écrire l'Histoire et qui ne peut pas?
Qui peut-être crédible pour parler de l'histoire ?

Allant vers les traditions et us : Où sont passées nos traditions?
Pourquoi on les a perdues ?

Allant vers la sociologie ? Pourquoi la cellule familiale s'est brisée?
Pourquoi le voisin ne dit plus bonjour ?
Pourquoi on a perdu l'hospitalité?
Pourquoi on a perdu l'amour du beau et on se précipite vers l'affreux : architecture , route, etc...
Pourquoi L'Algérien a perdu ce goût du beau : el hatta oual hamma pour se laisser aller.
Pourquoi...

Cette incertitude dans tout , crée de l'insécurité et on ne peut pas raisonner.
Depuis notre enfance , on a construit une base de données dans notre cerveau sur le type de comportement , sur une manière de vivre ,
sur la manière d'analyser les choses et d'inperpréter les informations.

Voilà ce qui aujourd'hui a entrainé de l'incomprehension et une impossibilité de communiquer .
L'individu a perdu le sens et bon sens en perdant les valeurs qu'il ne retrouve pas.

Aujourd'hui , ne retrouvant plus les mêmes valeurs, alors il y a conflit avec nous même avant de l'avoir avec les autres.

Pourquoi ? à cause de la codification . IL Y A CRISE AU NIVEAU DE LA PERCEPTION. IL Y A SURCHAUFFE DANS LE CERVEAU , LEQUEL NE RECONNAIT PLUS RIEN.

Qui est responsable ?

désolé, je ne suis pas sociologue et je suis incapable de faire une recherche pour pouvoir avoir une réponse sur l'auteur de la métamorphose de la société actuelle.

Ce qui est sûr , c'est que je suis devenu un frustré , peut-etre atteint psychiquement car on n'est nulle part bien dans sa peau.

SALUTATIONS

Je ne sais pas qu'est ce qui vous a pris mais après la retournée acrobatique de Hamid, voila Said qui envoi un tir des quarante mètres en pleine lucarne.

Macha Allah, continuez sur votre lancée et ne vous arrêtez surtout pas, peut être on va arriver à quelque chose ensemble parce que nous sommes tous concernés.


Dernière édition par mourad-mtl le Mer 1 Avr - 20:18, édité 1 fois

mourad-mtl

Nombre de messages : 808
Age : 99
Date d'inscription : 08/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La communication....

Message par fahed le Mer 1 Avr - 19:46

Haddouche a écrit:Qui défini les critères ?

Qui est AAlem et qui ne l'est pas?
Qui peut-etre crédible pour une Fetwa ou qui ne peut pas l'être ?


Qui peut écrire l'Histoire et qui ne peut pas?
Qui peut-être crédible pour parler de l'histoire ?

Où sont passées nos traditions?
Pourquoi on les a perdues ?

Pourquoi la cellule familiale s'est brisée?
Pourquoi le voisin ne dit plus bonjour ?
Pourquoi on a perdu l'hospitalité?
Pourquoi on a perdu l'amour du beau et on se précipite vers l'affreux : architecture , route, etc...
Pourquoi L'Algérien a perdu ce goût du beau : el hatta oual hamma pour se laisser aller.
Pourquoi...
Tu poses de bonnes questions, mais aux mauvaises personnes. La réponse à toutes tes interrogations a été votée à main levée par un zaama-parlement il y a quelques mois, et sera officialisée dans quelques jours.

_________________
Un éléphant ils appellent ça un fil
Servir le club et non se servir

fahed
Admin

Nombre de messages : 10117
Age : 36
Date d'inscription : 05/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Fahed,

Message par Haddouche le Mer 1 Avr - 20:22

Bonsoir Fahed,

Je pense , ce n'est qu'un avis d'une personne non avertie en sociologie, que la société et l'envionnement sont responsables de notre transformation.

Le Parlement n'a rien à voir , c'est nous , notre manque de raisonnement , notre perception , notre interprétation qui créent de l'incompréhension et engendre les conflits.

Alors on n'ose pas entreprendre de projets avec les autres de peur de se retrouver face à des conflits qu'on a pas désiré ou de perdre des personnes qui nous sont chères. Origine des frustrations.

J'attends que Hamid intervienne pour nous donner des explications sur les incompréhensions qui sont le malheur de ce siècle.

Salutations

Haddouche

Nombre de messages : 30
Age : 64
Date d'inscription : 12/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La communication....

Message par Hamid58 le Mer 1 Avr - 20:29

Haddouche a écrit:Bonsoir Hamid,


Comme tu pourrais nous l'expliquer , l'intelligence collective necessite que l'emeteur de l'information donne du sens et du bon sens et que
le recepteur ait les capacités de lire , d'analyser et d'interpréter les informations avec justesse.


Bonsoir

C'est exactement là, à ce niveau qu'échoue la communication. D'ailleurs elle est très sensible a l'interlocuteur que tu appelles le récepteur, ce qui est aussi très juste. On est en face de qui? C'est le hic de la question. Je reviens toujours aux entraîneurs étrangers pour toucher plus exactement à ce problème, á leur niveau, il est rare que l'un deux prenne la peine d' étudier ce que Said a cité plus haut, à savoir, les us, les traditions, la mentalité, les réactions...etc en Algérie. Ils se basent uniquement sur une seule donnée qui est "L'Algérie est un pays Méditerranéen, proche de la France, nous connaissons assez bien, on peut y aller". Et au moment de leur arrivée, ils se retrouvent en face d'une autre réalité, très loin de ce qu'ils pensaient. C'est le manque d'analyse en fait. Ils ne sont pas mauvais, mais tout simplement, ils tombent dans un piège qui ne leur permet plus de communiquer comme ils le faisaient chez eux. On peut même avancer le fait qu'il deviennent déboussolés car tout simplement notre mode de communication s'avère difficile mais aussi très difficile à déceler. Quand j'ai dit que nous pouvons imaginer des modes de communications en Algérie, des modes qui diffèrent d'un lieu à un autre dans cet immense territoire, et bien je ne me suis pas trompé du tout puisque même Said en parle. A titre d'exemple et comme sujet intéressant, avons-nous assisté à des conférences de presse de la part de nos entraîneurs ou présidents de Clubs?????. A part Saadane, citez-moi un seul qui a choisi cette méthode comme un moyen de communication à part Nouzaret qui l'avait instauré au Mouloudia. Et meme cet entraîneur s'est vu complètement balayé dans sa nouveauté en se voyant refuser la salle du 5 juillet pour enfin faire sa rencontre avec la presse dans le parking du 5 juillet. La réaction négative des responsables rentre dans la logique du niveau de communication qu'on a en Algérie. Et pourtant la conférence de presse est un moyen de communication qui élimine toute tentative de diffamation, de racontar et permet de véhiculer au loin et au près des information soutenues par leur locuteur.
Voilà un point important dans le sport en général et dans le foot en particulier qui est une partie de la grande organisation de la vie d'un club.
Prenons l'exemple de Sadek Amrous qui ne connaît rien a la vie d'un club en pensant que diriger une club s'arrête à lutter contre X et Y ou vis versa. L' anarchie de communiquer et de transmettre les informations sur le club est très spécifique chez lui et cela devenait, á la longue, très dangereux pour la stabilité du club. Son anarchie et ses dires et redires lui ont coûté cher du moment que Elheddaf a même mis sur sa UNE des entretiens téléphoniques (sonore) du président avec un de ses journalistes après avoir subit des insultes de la part du président pour la publication de ses dires. Vous concevez comme moi que c'est un problème de communication, de moyen et de méthode de communication qui n'ont rien à voir avec le professionnalisme et dans lequel baigne notre foot-ball. En grosso-modo, nous commencons a comprendre que nous travaillons sans soutien intelectuel et tout a fait dans la négligence des regles modernes comme si le temps nous court derriere.


Dernière édition par Hamid58 le Mer 1 Avr - 20:41, édité 1 fois

Hamid58

Nombre de messages : 4802
Age : 59
Date d'inscription : 06/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La communication....

Message par mourad-mtl le Mer 1 Avr - 20:30

Haddouche a écrit:Bonsoir Fahed,

Je pense , ce n'est qu'un avis d'une personne non avertie en sociologie, que la société et l'envionnement sont responsables de notre transformation.

Le Parlement n'a rien à voir , c'est nous , notre manque de raisonnement , notre perception , notre interprétation qui créent de l'incompréhension et engendre les conflits.

Alors on n'ose pas entreprendre de projets avec les autres de peur de se retrouver face à des conflits qu'on a pas désiré ou de perdre des personnes qui nous sont chères. Origine des frustrations.

J'attends que Hamid intervienne pour nous donner des explications sur les incompréhensions qui sont le malheur de ce siècle.

Salutations

J'adhère totalement a ce raisonnement.

mourad-mtl

Nombre de messages : 808
Age : 99
Date d'inscription : 08/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La communication....

Message par Hamid58 le Mer 1 Avr - 20:39

fahed a écrit:
Tu poses de bonnes questions, mais aux mauvaises personnes. La réponse à toutes tes interrogations a été votée à main levée par un zaama-parlement il y a quelques mois, et sera officialisée dans quelques jours.

Salam,

je ne suis absolument pas d'accord avec toi. Alors lá pas du tout. Nous ne sommes pas les mauvaises personnes car nous écoutons, nous réfléchissons, nous analysons et nous apportons l'un a l'autre des choses qui sur le terrain auraient réglé pas mal de problemes. Nous communiquons Monsieur Fahed!!!! Et je te salue pour avoir intervenu de cette maniere car c'est exactement cette méthode de mettre les points a la fin de la ligne sans pour autant dire un mot qui présente notre mode communicatif comme l'un des plus faibles du monde. J'ai l'impression que je suis de l'Est et que tu es du centre et que X est du Sud!!!! :D :D
Un jour j'ai dit dans ce forum, que le peuple algérien, complétement inapte a trouver les causes de ses souffrances s'est carrément retranché sur un alibi bien fourni qui n'est autre que "alhoukouma". Je la blame, ok, mais.....

Hamid58

Nombre de messages : 4802
Age : 59
Date d'inscription : 06/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La communication....

Message par ghanou2010 le Mer 1 Avr - 22:04

Haddouche a écrit:Bonsoir Hamid,

Merci pour cet enrichissement , considère le comme "sadaka" et que qu'ALLAH te rétribue. Amine.

Pour ce qui est de la communication , il est demandé de respecter 4 phases :

1) entendre
2) écouter

3) Raisonner
4) et seulement aprés juger.

Chez nous en ENTEND et on JUGE .

On ne sait pas écouter et on ne raisonne pas. ON JUGE.

Dans notre pays où l'intelligence ndividuelle existe et personne ne peut en douter mais à quoi sert une intelligence individuelle si elle ne peut
pas développer de l'intelligence collective.

Comme tu pourrais nous l'expliquer , l'intelligence collective necessite que l'emeteur de l'information donne du sens et du bon sens et que
le recepteur ait les capacités de lire , d'analyser et d'interpréter les informations avec justesse.

Pour cela , il est necessaire de faire appel à une codification en tenant compte de notre religion , de notre constitution et de la politique, de nos us et traditions , de notre environnement, de notre culture, etc....

Mais gare aux contradictions et aux incohérences qui viennent perturber le raisonnement et la mémorisation chez l'être .
que s'est-il passé chez nous?

On a volontairement modifié la codification et chacun ,par réflexe, a finit par avoir sa propre interprétation et voilà les incompréhensions et bravos les conflits.

On est éveillé , on est conscient mais on est aussi sensé et raisonnable heureusement.

Tu vois Hamid , on peut se comprendre entre Algériens .

A bon entendeur Salut.

Salutations fraternelles

Bonsoir Mr Haddouche

SVP, pouvez vous m'expliquer d'avantage la différence entre les deux premiers points ? (entendre et écouter)

Merci

ghanou2010

Nombre de messages : 1
Age : 87
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La communication....

Message par Sidahmed le Mer 1 Avr - 22:09

Salam alaykum chers fréres,

''Nous travaillons sans soutien intelectuel et tout a fait dans la négligence des regles modernes comme si le temps nous court derriere.''
Merci pour les débats et merci de votre clairevoyance concernant le diagnostic d'un des plus gros problémes de notre chére société qu'est la communication.
Si vous le permettez, je veux bien reprendre la phrase ci-dessus de notre frére Hamid et souligner l'importance de l'intellect dans tous les rapports entre individus et malheureusement, le fléau qui gangréne notre chére pays est la médiocrité.
Les causes sont multiples, les énumérer c'est encore plus long mais les combattre et éssayer de retourner la situation, ça demandera des Hommes et du Temps.
On garde toujours espoir incha allah.

Sidahmed

Nombre de messages : 325
Age : 48
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La communication....

Message par mourad-mtl le Mer 1 Avr - 22:12

Afin de ne pas se perdre, je me suis permis de mélanger les différents messages pour sortir avec une Synthèse qui va nous permettre d'avoir un aperçu général sur le sujet
Le Débat est ouvert.

mourad-mtl

Nombre de messages : 808
Age : 99
Date d'inscription : 08/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La communication....

Message par mourad-mtl le Mer 1 Avr - 22:15

Débat
Pourquoi l’Algérien est-il devenu un frustré, psychiquement atteint, au point de se sentir mal dans sa peau partout au monde ?


Chapitre I : Le constat.

Aujourd’hui, beaucoup d’Algériens se demandent dans quel monde on vit et qu'elle est la nature du comportement qu'on doit avoir pour accomplir un travail dans les règles de l'art. On se met à réfléchir et on se retrouve toujours en face d'un élément incontournable et indéniable "LA COMMUNICATION".

La communication est très large pas dans le sens mais dans son choix. Le choix du mode de communication, qui facilite la perception de l'info se fait par rapport a toute une mentalité si ce n'est pas par rapport a un peuple, á une société. On ne peut pas communiquer de la même manière partout ou on est. Et si on essaye de la faire et bien on se heurte à la communication. Tant que le message ne passe pas, le mode de communication qu'on a mis en pratique est en confrontation avec nous, le contraire est valable aussi. Se heurter à la communication, c'est essayer de passer le message coute que coute sans pour autant comprendre la mentalité de celui qui nous écoutent.

Dans la communication, il est demandé de respecter 4 phases :

1) entendre
2) écouter
3) Raisonner
4) et seulement après juger.

Chez nous on entend et on juge, on ne sait pas écouter et on ne raisonne pas. ON JUGE.

Dans notre pays l'intelligence individuelle existe et personne ne peut en douter mais à quoi sert une intelligence individuelle si elle ne peut pas développer de l'intelligence collective.

L'intelligence collective nécessite que l'émetteur de l'information donne du sens et du bon sens et que le récepteur ou l'interlocuteur ait les capacités de lire, d'analyser et d'interpréter les informations avec justesse.

C'est exactement là, à ce niveau qu'échoue la communication. D'ailleurs elle est très sensible à l'interlocuteur. On est en face de qui ? C'est le hic de la question.

On peut même avancer le fait qu'on devient déboussolés car tout simplement notre mode de communication s'avère difficile mais aussi très difficile à déceler. Nous pouvons imaginer des modes de communications en Algérie, des modes qui diffèrent d'un lieu à un autre dans cet immense territoire,

C'est de l'Algérie et de l'algérien qu'il s'agit. C'est ce phénomène algérien qu'il faut maîtriser avant de maîtriser son propre travail, son propre sujet. Il se trouve qu'il est tellement difficile et que le chemin est tellement caillouté que toute forme de communication s’avère inefficace. Si on se base sur la communication, un outil essentiel dans le monde du travail, nous seront envahis par la tristesse en sachant que cela existe à peine en Algérie et qu'un monde comme celui là nécessite des hommes aptes à saisir le sens. On se retrouvera en face d'un mur de béton, il faut reconnaître que la communication en Algérie et un concept loin et hors de notre portée, de nos habitudes et que ceux qui y sont spécialisés ne le sont que sur le papier ou autour des tables rondes télévisées.

Chapitre II : Les causes

En Algérie, les bouleversements mentaux et sentimentaux sont quotidiens. Les moyens et méthodes de communications, les plus connus au monde ne font pas leurs effets comme ils le font ailleurs. La carte sociologique algérienne montre que les mentalités sont aussi diverses que les points géographique se trouvant sur une carte géographique. C’est dû bien sur à beaucoup d’éléments qu’on ne pourra jamais retracer ici en quelques lignes. C’est cette bousculade de mentalité à nos portes qui fait qu’on se comprend rarement où quelques fois sauf si on n’a rien à dire l’un à l’autre. Le heurt avec la communication est inévitable et il nous faut tout un passage de génération pour pouvoir y remédier après.

Il s'agit de la formation de génération, quand on parle de formation on parle beaucoup plus d'inculquer et quoi inculquer. Depuis des années et des années, l'Algérie est plongée dans des problèmes qui incitaient le peuple à leur trouver les solutions au jour le jour, faire vite et que chacun pour sois. Comment peut-on trouver même un semblant de communication ? Qui communique avec qui ?

Pour cela, il est nécessaire de faire appel à une codification en tenant compte de notre religion, de notre constitution et de la politique, de nos us et nos traditions, de notre environnement, de notre culture.

Mais gare aux contradictions et aux incohérences qui viennent perturber le raisonnement et la mémorisation chez l’être.

Que s'est-il passé chez nous?

On a volontairement modifié la codification et chacun, par réflexe, a finit par avoir sa propre interprétation et voilà les incompréhensions et bravos les conflits.
Dans la vie, chaque chose doit avoir ses critères et sa valeur. Qui défini les critères ?

Commençant par la religion qui est l'essence de notre vie : qui est Aalem et qui ne l'est pas ? Qui peut-être crédible pour une Fetwa ou qui ne peut pas l'être ?

Allons vers l'Histoire : Qui peut écrire l'Histoire et qui ne peut pas ? Qui peut-être crédible pour parler de l'histoire ?

Allons vers les traditions et us : Où sont passées nos traditions ? Pourquoi on les a perdues ?

Allons vers la sociologie ? Pourquoi la cellule familiale s'est brisée ? Pourquoi le voisin ne dit plus bonjour ? Pourquoi on a perdu l'hospitalité ? Pourquoi on a perdu l'amour du beau et on se précipite vers l'affreux.

Cette incertitude crée de l'insécurité qui nous empêche de raisonner. Depuis notre enfance, on a construit une base de données dans notre cerveau sur un type de comportement, sur une manière de vivre, sur la manière d'analyser les choses et d'interpréter les informations.

Voilà ce qui a entrainé aujourd'hui de l'incompréhension et une impossibilité de communiquer. L'individu a perdu le sens et bon sens en perdant les valeurs qu'il ne retrouve pas.
Ne retrouvant plus les mêmes valeurs, alors il y a conflit avec nous même avant de l'avoir avec les autres.

Pourquoi ? À cause de la codification. Il y a crise au niveau de la perception, il y a surchauffe dans le cerveau, lequel ne reconnait plus rien.

Qui est responsable ?

Notre manque de raisonnement, notre perception, notre interprétation qui créent de l'incompréhension et engendre les conflits.

Alors on n'ose pas entreprendre de projets avec les autres de peur de se retrouver face à des conflits qu’on n’a pas désiré ou de perdre des personnes qui nous sont chères, l’origine des frustrations.

Le peuple algérien, complètement inapte à trouver les causes de ses souffrances s'est carrément retranché sur un alibi bien fourni qui n'est autre que "ALHOUKOUMA" (Le pouvoir). Je le blâme, ok, mais.....

Chapitre III : Les solutions


Dernière édition par mourad-mtl le Mer 1 Avr - 22:31, édité 1 fois

mourad-mtl

Nombre de messages : 808
Age : 99
Date d'inscription : 08/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La communication....

Message par hockey le Mer 1 Avr - 22:25

Au Québec lorsqu'un nouveau immigrant débarque, le ministère de l'immigration l'invite à assister à des séances d'Informations afin d'apprendre les codes culturels de la terre d'accueil pour ne pas se heurter à toutes sortes de problemes de communications que cela soit au milieu professionnel ou autres.

hockey

Nombre de messages : 1517
Age : 48
Date d'inscription : 06/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La communication....

Message par Hamid58 le Mer 1 Avr - 22:25

[quote="Haddouche"].
Depuis notre enfance , on a construit une base de données dans notre cerveau sur le type de comportement , sur une manière de vivre ,
sur la manière d'analyser les choses et d'inperpréter les informations.

/quote]

Rebonsoir,
C'est très sûr et certain, l'interpretation du message est une étape qui se situe après le perception. Donc nous devons déceler chez l' interlocuteur sa capacité de recevoir les messages. C'est en fonction du but et de l'objectif qu'on doit avant tout chercher à comprendre la manière de communication qu'il faut engager avec le partenaire. Il est très facile de communiquer avec un Benhamou, beaucoup plus facile qu'avec un Yacef qui a pourtant passé quelques années à l'étranger, mais où? Pas au Maroc? Où les problème des communication se posent de la même manière que chez nous et que les problèmes sociaux que Said a cités sont identiques aux nôtres?? C'est dû à quoi au fond? Et bien à un caractère et à un niveau de compréhension. Benhamou cherche à comprendre, intercepte, analyse et fait des déclarations. c'est toute la différence.
On prend Saifi aussi, depuis qu'il est en France, non seulement il a appris à parler mais il a aussi appris a choisir ses arguments qui différent de match en match. Saifi a appris, alors qu'il n'a pas fait d'école, mais tout simplement parce qu'il est dans une société où on communique et il n'avait qu' à apprendre.

Hamid58

Nombre de messages : 4802
Age : 59
Date d'inscription : 06/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Hamid

Message par Haddouche le Mer 1 Avr - 22:42

bonsoir Hamid,


J'ai quitté le pays il y a 37ans, je suis parti avec les valeurs de nos parents et de nos grands-parents que j'ai tout fait pour les conserver.
Je reviens au pays dans ma famille , près des miens, prés de mes voisins et de mes amis et je ne retrouve pas ces mêmes valeurs.
Là , est le début des incompréhensions et peut-être l'origine des conflits.

C'est un exemple parmi tant d'autres.

En parlant de notre pays , il a changé et les valeurs ont aussi changé . Poser la même question aux français , aux belges, aux finlandais ils vous répondront la même chose.

Est-ce-que la politique pouvait changer le cours des choses , il faut etre sociologue, pour pouvoir répondre avec certitude.

Mais tout ce débat , enrichissant, que nous avons eu , montre que nous devons être lucide, raisonnable et sensé et heureusement je le redis
nous le sommes puisqu'on veut éviter les conflits et qu'on ne plonge pas sur l'offre qu'on nous fait comme un vautour sur sa proie.

Moi, je ne voudrais pas revenir dans mon pays pour avoir des conflits avec les personnes , sachant que les incompréhensions sont dans tous les coins de rue.

C'est pour celà ,que j'ai dit qu'il fallait un projet , et des évaluations afin de canaliser les tentatives de crises.

Je n'ai rien voulu dire d'autre.

Salutations

Haddouche

Nombre de messages : 30
Age : 64
Date d'inscription : 12/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Ghanou

Message par Haddouche le Mer 1 Avr - 22:56

bonsoir,

Je ne suis pas specialiste dans la science de la pedagogie mais je vais avec courage essayer de répondre.

L'écoute c'est preter l'oreille , ca necessite l'attention et la concentration.

Avant "el Berrah" pour communiquer il disait aux gens: " ya ayouha nass asmaou oua ghou" , il demandait assam'ghou oua el wagh'you.
Il y a volonté de l'emeteur d'informer et du recepteur de recevoir et de comprendre .

Entendre est un acte involontaire. On ne prete pas l'oreille pour recevoir.

Hamid à toi STP.

MERCI

Haddouche

Nombre de messages : 30
Age : 64
Date d'inscription : 12/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La communication....

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum