Espace Santé et Diététique

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Espace Santé et Diététique

Message par vacsaclac le Ven 12 Déc - 13:07

Des feuilles d’olivier contre l’hypertension

Les vertus de l’huile d’olive sont connues, mais qu’en est-il de ses feuilles ? Une étude germano-suisse démontre que prendre 1 g d’extrait de feuille d’olivier spécifique peut engendrer une baisse du taux de cholestérol et de la tension artérielle.


Cet extrait a déjà démontré son efficacité chez le rat. Les chercheurs ont donc décidé de mener cet essai sur 40 jumeaux monozygotes, c’est-à-dire génétiquement identiques, atteints d’hypertension moyenne. Tandis que l’un prenait un placebo, l’autre ingérait des capsules contenant 500 mg ou 1 g d’un extrait de feuille d’olivier ELFA 943. Au bout de 8 semaines de traitement, les scientifiques ont mesuré leur pression artérielle, leur poids ainsi que leur taux de lipides et de glucides en tenant compte de leur mode de vie.

« L’étude confirme que l’extrait de la feuille d’olivier a des propriétés antihypertensives chez l’humain », a conclu Cem Aydogan de la branche santé de la société Frutarom, instigatrice de cet essai. De plus, le taux de cholestérol des participants auraient baissé de manière dose-dépendante, l’extrait ayant d’autant plus d’action que la quantité ingérée est élevée. Un résultat intéressant, l’hypertension touchant environ 14 millions de personnes en France.

Source : Phytotherapy Research, Volume 22 Issue 9, Pages 1239 - 1242.


Les jus de fruits peuvent réduire l’efficacité des médicaments


Les jus de pomme, d’orange et de pamplemousse sont connus pour leur effet bénéfique en général : source de vitamines, effets antioxydants... Une étude canadienne remet en cause leurs vertus : elle montre que leur consommation pourrait réduire l’efficacité de certains médicaments.


Un problème pour les personnes gravement malades ou prenant quotidiennement un traitement. David Bailey et son équipe avaient précédemment prouvé que le jus de pamplemousse pouvait accroître l’absorption de certains médicaments, mais entraînait des effets secondaires néfastes au point parfois de les rendre toxiques. Les scientifiques ont poursuivi leurs travaux sur les effets du jus de fruits en interaction avec des molécules. Il s’avère que les jus de pamplemousse, d’orange et de pomme provoquent une baisse d’absorption de certaines substances au niveau du tube digestif.

En ligne de mire les toposides (agents anti-cancéreux), l’aténolol, le céliprolol et le talinolol (contre l’hypertension artérielle), les cyclosporines (molécules anti-rejet de greffe), les cyprofloxacines, levofloxacines et itraconazoles (antibiotiques). En tout, les jus entreraient en interaction avec près de 50 médicaments, pouvant leur faire perdre jusqu’à 50 % de leur efficacité : ils inactiveraient un enzyme responsable du passage de certaines molécules à travers le tube digestif.

Des recherches qui pourraient conduire au changement de certaines notices. En attendant, le docteur Bailey suggère d’éviter la consommation de jus de fruits pendant un traitement.Un conseil particulièrement utile pour les patients suivant une thérapie au long cours.

Source : université de l’Ontario de l’ouest - août 2008



Etude internationale sur les aliments et cancer : Ce qu’il faut éviter de manger

Manger équilibré, cela veut dire qu’il faut manger des légumes, croquer des fruits, limiter les matières grasses, etc. Mais pourquoi est-il si important d’avoir des repas variés et équilibrés ? Parce que c’est le meilleur moyen d’éloigner de nombreux maux : cancer, problèmes cardiovasculaires, obésité, diabète…


Depuis plusieurs années, les antioxydants sont ultra-médiatisés. Ils semblent être la panacée en matière de santé : on leur prête toutes les vertus, de la protection contre les maladies cardiovasculaires à la prévention de certaines pathologies. Des études menées à travers le monde depuis des années ont montré que pour préserver son cœur et ses vaisseaux, les antioxydants sont des alliés essentiels. Ils permettent de lutter contre les radicaux libres qui attaquent les cellules cardiaques. Ils empêchent aussi l’oxydation des graisses très nocive pour les vaisseaux.

La plus grande étude internationale sur les aliments et le cancer, publiée en avril 2008 et menée par un groupe d’experts internationaux qui a examiné les liens entre alimentation et cancer à partir de 7000 études, plaide pour la consommation de fruits et légumes, la limitation des aliments hypercaloriques, la consommation surtout de végétaux, être physiquement actif au quotidien, pas de compléments alimentaires, oui à l’allaitement. Cette étude a montré que les bonnes habitudes nutritionnelles entraînent une baisse du risque d’avoir un cancer sans toutefois l’annuler, tout en précisant que la prévention est dans l’assiette.

Le travail réalisé par ce groupe d’experts a abouti à une série de recommandations, limitant la consommation de viande rouge (pas plus de 500g par semaine, éviter carrément les charcuteries, augmenter les apports en légumes (au moins 400 g par jour) et pratiquer au moins 30 minutes quotidiennement d’exercice physique. Ces recommandations sont affinées selon l’organe qui peut être touché par la maladie, à savoir le cancer. L’étude énumère les grands ennemis de l’organisme, à savoir le sel, les charcuteries, la viande rouge, l’alcool, le tabac, et les vertus des fruits et légumes, et des végétaux d’une manière générale pour assurer une prévention des cancers du côlon rectum, de la prostate, de l’estomac, du sein, du poumon, foie et œsophage.

Ainsi, il est démontré que l’alimentation est l’une des causes de l’apparition des cancers (estimée à 30%). Par ailleurs, des chercheurs italiens, auteurs d’une étude récente, ont exhorté de suivre un régime alimentaire strict appelé « le régime méditerranéen » qui est associé à une réduction significative des risques de mortalité. Ils ont précisé que ce genre de régime peut réduire la mortalité générale et celle provoquée par les maladies cardiovasculaires ainsi que l’incidence de maladies chroniques telles que le cancer et les maladies de Parkinson et d’Alzheimer. Le régime méditerranéen en général, celui des populations des bords de la Méditerranée en particulier, fait une large place à l’huile d’olive, les fruits, les céréales, les noix, les légumes, le poisson en limitant en revanche la consommation de viande, de produits laitiers et d’alcool.

Il est admis depuis des années que chacune des composantes de ce régime est bonne contre les maladies cardiovasculaires et les maladies chroniques dégénératives, mais on n’avait jamais fait un point sur l’impact d’un suivi global du régime, selon les chercheurs. Une équipe de l’université de Florence (Italie) conduite par le Dr. Francesco Sofi, dont les travaux ont été publiés vendredi en ligne par le British Medical Journal, a rassemblé les données fournies par 12 enquêtes internationales couvrant au total la période allant de 1966 à juin 2008 et incluant plus de 1,5 million de participants, dont les habitudes alimentaires et la santé ont été suivies pendant des périodes allant de 3 à 18 ans. Ils les ont classées en donnant une note de 1 à la consommation de produits inclus dans le régime méditerranéen, de 0 à celle des autres, et ont établi qu’un niveau d’adhésion élevé au régime méditerranéen était associé à une réduction significative des risques de mortalité. Ainsi, une hausse de 2 points dans le suivi d’un régime méditerranéen va de pair avec une baisse de 9% de la mortalité générale et de la mortalité par maladie cardiovasculaire, de 13% des incidences des maladies de Parkinson et Alzheimer et de 6% des incidences de cancer.
avatar
vacsaclac

Nombre de messages : 60
Age : 31
Date d'inscription : 08/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par vacsaclac le Ven 12 Déc - 13:08

Maladies cardiovasculaires : Moins de sel pour protéger son cœur

Évaluez votre risque ! » Telle est l’invitation lancée par la Fédération mondiale du cœur à l’occasion de la Journée mondiale du cœur 2008. Les maladies cardiovasculaires cardiopathies et accidents vasculaires cérébraux, qui font 17,5 millions de victimes chaque année, sont la première cause de mortalité dans le monde.


La Journée mondiale du cœur, organisée le 28 septembre de chaque année, a pour but de mieux faire connaître au grand public les principaux facteurs de risque de ces maladies ainsi que les moyens de les combattre, par exemple en surveillant son poids et en faisant régulièrement de l’exercice physique. En partenariat avec l’OMS, la Fédération mondiale du cœur organise pour cette journée des activités dans plus de cent pays : bilans de santé, marches, courses et séances de fitness, conférences publiques, spectacles, réunions scientifiques, expositions, concerts, festivités et tournois sportifs. La prévention de ces maladies passe essentiellement par des mesures diététiques.

Une réduction de trois grammes de sel dans le régime alimentaire d’une personne se traduirait par une chute de 20% du risque de mortalité par accident vasculaire cérébral (AVC) et de 15% du risque de mortalité par maladies cardiovasculaires affirme la Fédération mondiale du cœur dans son communiqué rendu public à l’occasion de cette journée. Ces deux pathologies constituant la première cause de mortalité dans le monde, avec 17,5 millions de décès chaque année, une réduction de la consommation quotidienne de sel d’une demi-cuillerée à café pourrait permettre d’épargner des millions de vies. Pour la fédération, la tension artérielle élevée, ou hypertension, qui représente le facteur de risque le plus important pour les maladies cardiovasculaires et les AVC, touche actuellement plus d’un milliard de personnes dans le monde. Selon les estimations, ce chiffre devrait dépasser 1,5 milliard, soit près d’un adulte de plus de 25 ans sur trois, d’ici à 2025.

C’est pour cette raison que la Journée mondiale du cœur encourage le grand public à agir et à consulter un spécialiste pour « Évaluer votre risque ! ». Plusieurs facteurs, dont la consommation excessive de sel, majorent le risque d’apparition de l’hypertension. « Toutefois, il est possible de limiter le risque d’hypertension en modifiant son style de vie », explique le professeur Shahryar Sheikh, président de la Fédération mondiale du cœur. En évitant les aliments très salés, en s’abstenant d’ajouter du sel et en ayant conscience de la teneur en sel des aliments servis dans les restaurants et des aliments transformés, il serait possible de réduire de 3 grammes la consommation quotidienne de sel. Parmi les facteurs de risque liés aux maladies cardiovasculaires et aux AVC, figurent, notamment, l’hypertension, les taux de cholestérol et de glucose élevés, la consommation de tabac, la consommation insuffisante de fruits et de légumes, le surpoids, l’obésité et le manque d’activité physique, ajoute la FMC. « A eux tous, ces facteurs de risque majeurs représentent environ 80% des décès imputables aux maladies cardiovasculaires et aux AVC », indique-t-on. Les maladies cardiovasculaires et les AVC sont à l’origine de l’équivalent d’un décès toutes les deux secondes, soit autant de décès dûs au VIH/sida, à la tuberculose, au paludisme, au diabète, à toutes les formes de cancer et aux maladies respiratoires chroniques réunies, signale la FMC. Et d’ajouter que le risque de maladie cardiovasculaire et d’AVC est souvent méconnu du grand public, qui tend à porter son attention sur des affections plus spectaculaires.


Conseils pour réduire le sel dans l’alimentation

Selon la Fédération mondiale du cœur, il existe de nombreux moyens pour réduire la quantité de sel consommée, que l’on prépare soit-même ses repas ou que l’on achète des plats tout préparés.


Essayez de ne pas rajouter systématiquement du sel lorsque vous cuisinez ou lorsque vous vous apprêtez à manger. Bien souvent, les gens utilisent le sel par habitude. Dans la cuisine, il existe de nombreuses manières de rehausser la saveur de vos plats sans utiliser de sel : — Ajoutez des herbes aromatiques, du poivre noir, de l’ail, du gingembre, du Chili et du citron vert dans les plats sautés.
- Faites mariner la viande et le poisson à l’avance pour rehausser leur saveur. — Faites dorer les légumes comme les poivrons rouges, les courgettes, les fenouils, les panais et écrasez-les pour faire ressortir leur saveur. À table, les moyens de consommer moins de sel sont nombreux : — Choisissez des céréales pour le petit-déjeuner car plus saines. Essayez le blé soufflé, les biscuits de blé ou le muesli sans sel ajouté. — Préférez du pop-corn nature ou des noix et des graines non salées, plutôt que de chips ou des biscuits salés. — N’abusez pas du ketchup, de la sauce au soja, de la moutarde, des condiments au vinaigre et de la mayonnaise. Tous ces produits contiennent parfois de grandes quantités de sel. Lorsque vous achetez des produits alimentaires, cherchez à déterminer la teneur en sel des produits que vous consommez habituellement. Vous découvrirez alors combien il est facile de consommer plus de 5 grammes de sel par jour. L’un des moyens les plus simples de réduire la consommation de sel est de comparer les aliments et de choisir ; si possible, ceux dont la teneur en sel est la plus faible. Pour savoir rapidement si un produit alimentaire est très salé, lisez les informations nutritionnelles figurant sur l’étiquette : — 1,5 g de sel pour 100 g (soit 0,6 g de sodium) correspond à une teneur élevée. — 0,3 g de sel pour 100 g (soit 0,1 g de sodium) ou moins correspond à une teneur faible. — Avec les salades, n’utilisez pas plus de sauce que nécessaire. Certaines sauces sont extrêmement riches en sel.
avatar
vacsaclac

Nombre de messages : 60
Age : 31
Date d'inscription : 08/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par vacsaclac le Ven 12 Déc - 13:08

TRAITEMENT DU PIED DIABÈTIQUE
On n’amputera plus !

Un million de dollars est le montant global qu’a dégagé l’Algérie pour l’importation et le conditionnement, par LAD pharma de HEBERPROT-P, fabriqué par HEBER Biotec de Cuba, destiné au traitement du pied diabétique. L’usage de ce médicament disponible déjà il y a une quinzaine de jours, est réservé exclusivement aux hôpitaux, car son utilisation nécessite une préparation préalable du patient a expliqué hier le Dr Djebar Abdelkrim, DG de LAD pharma en marge du premier séminaire national sur l’ulcère du pied diabétique tenu à l’hôtel El Aurassi. Selon lui cette formule protégera le diabétique de l’une des complications les plus redoutables dans sa vie à savoir, l’amputation de son pied. Celle-ci réduira le taux de risque de 60 à 90 % et à100% lorsqu’elle est appliquée dès l’apparition de la blessure a-t-il ajouté. Le pied diabétique constitue un véritable problème de santé publique en Algérie où près de 1300 amputations sont enregistrées chaque année. Quant à sa prise en charge, celle-ci nécessite la mobilisation d’une structure spécialisée avec une équipe pluridisciplinaire (médecins généralistes, internistes, diabétologues, orthopédistes, chirurgiens vasculaires et générales, rééducateurs, radiologues et psychologues) sans pour autant évoquer les frais qui dépassent les 40 000 DA. Le DG de LAD pharma a estimé, dans ce sens, que son équipe a parcouru un chemin important dans la prévention, « nous faisons en sorte d’entraîner le diabétique à ce qu’il prenne soin de lui, de façon à éviter l’amputation ». Il a, à cette occasion, indiqué qu’entre 10 et 15% des diabétiques en Algérie souffrent d’un ulcère du pied diabétique type 2. Arrivant à ce stade, le patient risque fortement l’amputation, a-t-il affirmé. Il a annoncé également que son équipe en collaboration avec les Cubains, a édité un livret détaillé comprenant des conseils diététiques, quelques précautions sur la toilette des pieds, le choix des chaussures, la façon d’entretenir les ongles et surtout comment examiner les pieds. Ces livrets seront distribués gratuitement dans les structures hospitalières. Il a été également question de l’arrivée sur le marché d’une crème cicatrisante réparant d’une manière accélérée les dégâts causés outre par les brûlures, les différentes lésions chez les diabétiques dont le nombre s’élève à plus de 2 millions en Algérie.
avatar
vacsaclac

Nombre de messages : 60
Age : 31
Date d'inscription : 08/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par vacsaclac le Ven 12 Déc - 13:09

LEUR NOMBRE VA DOUBLER À L'HORIZON 2025
L’ALGÉRIE COMPTE 2 MILLIONS DE DIABÉTIQUES

Le diabète prend de l'ampleur. Les chiffres sont alarmants. Deux millions d'Algériens sont atteints de cette maladie. Leur nombre va doubler à l'horizon 2025 et oscillera entre trois et quatre millions. C'est ce qu'a indiqué le professeur Mansour Preuri, de l'hôpital de Birtraria, à Alger, lors d'une rencontre organisée à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale du diabète. Selon les spécialistes qui ont pris part à cette rencontre, l'obésité, la sédentarité et l'alimentation riche en lipides, en glucides et en protéines sont des facteurs aggravants de cette maladie qui occupe, note le Pr Mansour Preuri, la quatrième position des maladies, causes de la mortalité en Algérie. Le diabète ne connaît point les tranches d'âge. Il frappe et les adultes et les enfants. Les spécialistes le confirment: « 6 000 enfants atteints du diabète ont été recensés au niveau d'Alger seulement », a déclaré, le professeur Farida Menad Lacette, chef de service pédiatrie au CHU Nafissa Hamoud (Ex.Parnet) d'Alger, non sans préciser que 10 % de nouveaux cas de diabète chez l'enfant sont recensés chaque année.

En termes de prise en charge, elle soutient que « 80% de ces enfants sont traités dans le secteur public et 20% dans le privé. Rien qu'au niveau du seul CHU NAfissa Hamoud (ex-Parnet) 800 à 850 nouveaux cas âgés entre 0 et 15 ans y sont traités sachant que l'établissement sanitaire diagnostique 3 à 4 cas par mois ». Le Pr Farida Menad Lacette a imputé cette situation au dysfonctionnement dans l'alimentation de la mère pendant la grossesse ainsi qu'à des facteurs héréditaires et environnementaux. L'état de ces malades, a-t-elle affirmé, requiert une trithérapie, à savoir le contrôle de la glycémie, l'utilisation de l'insuline et l'incitation des enfants à la pratique du sport. S'agissant de la prise en charge, l'intervenante a mis l'accent sur le triptyque : l'insuline, l'éducation et la réglementation. Et d'expliquer : « Ce sont les trois paramètres sur lesquels doit se baser, a priori, notre champ d'intervention. Il est des plus utiles d'apprendre à l'enfant à bien manger, à bien faire l'injection. » Quant à l'épineux problème de l'indisponibilité des seringues à insuline pour enfants dans les hôpitaux, elle s'est montrée optimiste pour les jours à venir… « On nous a promis des seringues pour bientôt, a-t-elle confié. Pour le moment, on continue de traiter les enfants avec les moyens de bord, c'est dire avec des stylos… » Pas moins de 40% des diabétiques ne bénéficient pas de couverture sociale. Ce chiffre nous a été communiqué par le président de Fédération algérienne des associations des diabétiques (Faad), Nourdine Boucetta, qui « lance un appel aux autorités pour qu'elles prennent en charge ce volet important afin de soulager ces malades en butte à des difficultés financières aiguës liées à des dépenses de santé, les consultations… », avant de mettre en garde contre certains produits vendus chez les herboristes et que les diabétiques prennent à la place de l'insuline, mettant ainsi leur vie en danger. Dans ce même ordre d'idée, le Dr Djamila Nadir, chargée de programme au ministère de la Santé, a évoqué les programmes de prévention élaborés par le ministère. Elle a déclaré que les pouvoirs publics ont fait « beaucoup d'efforts pour améliorer un tant soit peu la prise en charge des malades », et ce, a-t-elle poursuivi, à travers « la formation des médecins généralistes en vue d'une prise en charge de proximité des patients, notamment après l'implantation dans chaque wilaya des Centres de proximité chargés de faire et de la prévention et d'assurer le suivi mais aussi « la formation des compétences pour prendre en charge les malades. La représentante du ministère de la Santé a également parlé de la création des « maisons des diabétiques », reconnaissant que « les objectifs qui leur sont assignés au départ ne sont pas atteints »…

QUELQUES CHIFFRES

* Le nombre des diabétiques à travers le monde a atteint les 250 millions. La maladie pourrait toucher 380 millions dans les années à venir.
* 90% des diabétiques encourent le risque d'une amputation de la jambe et seulement 5 à 8% sont soumis à un traitement.
* Le taux le plus élevé des personnes atteintes concerne les pays en développement dont 80% en Afrique.

Ces chiffres ont été rendus publics, jeudi à Alger, par le Directeur général de Novo Nordisk- Algérie, Jean-Paul Digy.



La précarité sociale, autre facteur «aggravant»
S’il était, traditionnellement admis, telle une évidence, que nombre de maladies étaient «réservées» aux peuples et communautés nantis, depuis deux ou trois décennies, la tendance qui se dessine, du moins pour ce qui concerne le cancer, les maladies cardio-vasculaires ou encore le diabète, s’oriente de plus en plus vers l’épidémie, de sorte que ce type d’affection frappe tous les milieux d’autant que de l’avis de spécialistes, habitudes alimentaires, qualité de vie et environnement ont subi des mutations, parfois radicales, ayant engendré, au moins pour une part, l’apparition de nouvelles affections… Ainsi, la société algérienne qui aura connu une évolution, ayant consisté, parfois, à emprunter au mode de vie à l’occidentale enregistre de plus en plus de pathologies, jusque-là limitées, sociologiquement parlant, à quelques individus, mais qui enregistrent une inquiétante progression, notamment pour ce qui concerne le diabète dont on a recensé à fin 2007, près de 1.700.000 personnes atteintes, parmi lesquelles des centaines de jeunes enfants. Il reste entendu que ces chiffres demeurent imprécis, surtout lorsque l’on sait que des centaines de citoyens, atteints de cette maladie, s’ignorent ou qu’elles mésestiment le risque qu’elles encourent en ne se prêtant pas au suivi médical. De l’avis de spécialistes, de l’OMS ou encore de praticiens algériens et d’organismes en charge des statistiques et de projections démographiques, ce chiffre déjà élevé devrait connaître une hausse au cours des dix prochaines années si des mesures préventives, notamment en termes de sensibilisation et d’éducation alimentaire du citoyen, dès son plus jeune âge ou encore d’amélioration de cadre et de qualité de vie ne sont pas prises. D’ailleurs, la célébration de la journée internationale du diabète qui se veut, selon ses initiateurs, une opportunité offerte à l’ensemble des citoyens, grands et petits, malades ou non, afin de mieux leur expliquer la nécessité du volet préventif qui consiste à être très regardant sur l’hygiène alimentaire, privilégiant les produits du terroir, sains et bio, parallèlement à la pratique sportive, sans oublier de veiller à contrôler sa santé, surtout lorsque l’on sait que le diabète qui ronge des millions d’êtres humains à travers le monde, s’installe dans le silence et évolue selon un procédé très insidieux, difficilement perceptible. Mais, de l’avis de sociologues, économistes et médecins, la prise en charge de ce type de malades, en dépit des efforts des pouvoirs publics à les assister et à tenter d’alléger leurs souffrances, buterait sur, d’une part l’inefficacité et l’insuffisance des mesures prônées par les responsables du secteur de la Santé et, d’autre part sur l’absence de prise de conscience par les membres de la famille et de la société qui ne parviennent pas, pour l’écrasante majorité, à se mobiliser et à faire face au fléau, d’autant que même les associations de la société civile, exception faite de deux ou trois d’entre elles, brillent par leur «activisme » folklorique et inopérant. Et s’il est une obligation pour l’Etat de veiller sur la santé de ses populations, cela pour le principe, il n’est pas dit que les politiques de santé menées jusque-là, se soient distinguées par des résultats reluisants, surtout que sur le terrain, les services en charge de la santé et du bienêtre du citoyen semblent, souvent, inscrire leur action dans la logique de la prestation administrative froide, faisant fi de la charge émotionnelle et hautement humaine à laquelle ils sont obligatoirement tenus. D’ailleurs, bien que la croissance démographique en Algérie enregistre quelque «répit», voire même une tendance à la baisse du taux annuel de natalité, contrairement aux années 60 et 70, on ne peut pas omettre d’évoquer le phénomène de la paupérisation et de la précarité qui charrie, chaque jour, des centaines de citoyens qui perdent, du coup, après leur emploi, leur couverture médicale, puisqu’ils ne bénéficient plus des avantages que leur assurait la sécurité sociale, et de ce fait le risque de voir se fragiliser la société est on ne peut plus présent. Ceci pour dire, soulignent des spécialistes de la Santé publique et autres cadres du département de la Solidarité nationale, que si la prévention demeure le moyen le plus approprié pour lutter contre ce type de maladie, il ne faut pas pour autant que l’on oublie le volet relatif au suivi médical des personnes souffrant du diabète, notamment, en veillant à leur procurer la médication indiquée, à leur assurer la disponibilité du produit et éventuellement sa gratuité, au moins pour les plus démunis ainsi qu’un suivi psychologique qui leur permette de se réinsérer socialement, particulièrement pour les personnes éprouvant des difficultés à «vivre avec le diabète».

Un défi majeur pour les prochaines années
Plus de 300 millions de personnes dans le monde sont à risque de développer le diabète : c’est ce que révèle un nouveau rapport publié dans le Diabètes Atlas, ouvrage édité par la Fédération Internationale du Diabète (FID). On estime que 314 millions de personnes dans le monde, soit 8,2 % de la population adulte, souffrent de tolérance abaissée au glucose, un état souvent précurseur du diabète. Selon le Pr. Alberti, Président de la FID, "c’est la première fois que des chiffres sur la tolérance abaissée au glucose ont été collectés à l’échelle mondiale. Ces informations nous donnent une image plus juste du fardeau probable du diabète et attestent que nous nous dirigeons vers l’une des plus grandes catastrophes que le monde ait jamais connue. Les personnes atteintes de tolérance abaissée au glucose courent le risque d’évoluer vers le diabète de type 2 et de développer une maladie cardio-vasculaire. C’est le cas d’environ 70 % des patients qui souffrent de cette condition. La proportion de diabétiques devrait passer de 5,1 % aujourd’hui à 6,3 % en 2025. D’ici 25 ans, la population adulte vivant avec le diabète à travers le monde passera de 194 millions à 333 millions. Deux tiers d’entre elles habitent dans les pays en développement, où les chiffres devraient grimper rapidement. En 2025, la région du monde qui comptera le plus grand nombre de diabétiques sera l’Asie du Sud-Est avec 82 millions de malades.
avatar
vacsaclac

Nombre de messages : 60
Age : 31
Date d'inscription : 08/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par vacsaclac le Ven 12 Déc - 13:09

La fertilité masculine mise à mal par les produits chimiques !
Dans Europe 1 Matin avec Marc-Olivier Fogiel, Brigitte Béjean consacre sa chronique "environnement" à la fertilité masculine mise à mal par les produits chimiques ! Aujourd'hui on ne sait pas tout, mais on en sait suffisamment pour ne plus avoir de doutes. Voilà ce que disent les scientifiques.
Certains facteurs environnementaux sont clairement montrés du doigt pour expliquer au moins partiellement la baisse de la fertilité des hommes, baisse de moitié du nombre de spermatozoïdes en 50 ans, et sur la même période, doublement du nombre de cancers des testicules. Aujourd'hui, 6% des hommes ont des problèmes de stérilité.
Ces produits sur la sellette sont appelés perturbateurs endocriniens, ils influent sur les hormones. On les appelle aussi repro-toxiques. Exemples : les PCB, les phtalates, le bisphenol A, certains pesticides, les métaux lourds et certaines hormones de synthèse qu'on trouve dans les médicaments et dans la pilule. On en trouve dans toutes sortes de produits et aussi dans l'air, dans l'eau, dans les aliments. Rappelez-vous les biberons ou les jouets aux phtalates.
Des chercheurs du monde entier se réunissent dans quelques jours à Paris pour faire le point sur les connaissances sur les repro-toxiques. Au même moment, un documentaire choc est programmé sur Arte intitulé "Mâles en péril". On va peut-être réussir à dépasser la phase lanceur d'alerte. C'est pas très simple. NKN avait déjà organisé un colloque à l'Assemblée nationale il y a quelques années. Mais on avait bien ricané dans les travées... très masculines et à la fin, un médecin s'était battu avec un représentant des industries chimiques.
Va-t-on pouvoir se protéger ?
On commence. Vers l'an 2000, on a listé 320 repro-toxiques suspects et 125 certains. On rejette un peu moins. La recherche poussée par le gouvernement avance. Le plan éco-phyto prévoit qu'on va retirer avant la fin de l'année les 30 pesticides les plus dangereux. Il y a le programme Reach, tous les industriels européens doivent faire enregistrer toutes leurs molécules chimiques et prouver leur inocuité. La France est très en retard. Et puis on espère des annonces du ministère de la Santé.
avatar
vacsaclac

Nombre de messages : 60
Age : 31
Date d'inscription : 08/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par vacsaclac le Ven 12 Déc - 13:10

Pour une fois 2 trucs intelligents à faire suivre :


> 1 POUR LES URGENCES
>
> Les ambulanciers ont remarqué que très souvent lors d'accidents de la
> route, les blessés ont un téléphone portable sur eux. Toutefois, lors des
> interventions, on ne sait jamais qui contacter dans ces listes
> interminables de contacts.
>
> Les ambulanciers ont donc lancé l'idée que chacun d'entre nous rentre
> dans son répertoire, la personne à contacter en cas d'urgence sous le
> même pseudonyme. Le pseudonyme international connu est « ICE » (= In Case
> of Emergency).
> C'est sous ce nom qu'il faut entrer le numéro de la personne à contacter,
> utilisable par les ambulanciers, la police, les pompiers ou les premiers
> secours.
> Lorsque plusieurs personnes doivent être contactées on peut utiliser
> ICE1, ICE2, ICE3, etc. Facile à faire, ne coûte rien et peut apporter
> beaucoup. Si vous croyez en l'utilité de cette convention, faites passer
> le message afin que cela rentre dans les mœurs.
>
>
> 2 Accident Vasculaire Cérébral

>
> Cela peut servir ! Prenez quelques minutes pour lire ceci et peut-être
> sauver une vie et contribuer à faire connaître le danger que représente
> l'Accident Vasculaire Cérébral. Lors d'un barbecue, Julie trébuche et
> fait une chute. Elle affirme aux autres invités qu'elle va bien et
> qu'elle s'est accrochée les pieds à cause de ses nouveaux souliers. Les
> amis l'aident à s'asseoir et lui apportent une nouvelle assiette.
> Même si elle a l'air un peu secouée, Julie profite joyeusement du reste
> de l'après-midi...
> Plus tard le mari de Julie téléphone à tous leurs amis pour dire que sa
> femme a été transportée à l'hôpital.....Julie meurt à 18h. Elle avait eu
> un Accident Vasculaire Cérébral lors du barbecue. S i les personnes
> présentes avaient été en mesure d'identifier les signes d'un tel
> accident, Julie aurait pu être sauvée. Un neurologue dit que s'il peut
> atteindre une victime d'AVC dans les trois heures, il peut renverser
> entièrement les effets de la crise. Il affirme que le plus difficile est
> que l'AVC soit identifié, diagnostiqué et que le patient soit vu en moins
> de trois heures par un médecin.
>
> Reconnaître les symptômes d'un AVC : Poser trois questions très simples à
> la personne en crise :
> &n bsp;
> 1. * Lui demander de SOURIRE.
> 2. * Lui demander de lever LES DEUX BRAS.
> 3. * Lui demander de PRONONCER UNE PHRASE TRES SIMPLE (ex. Le soleil est
> magnifique aujourd'hui).
>
> Si elle a de la difficulté à exécuter l'une de ces tâches, appelez le 15 et décrivez les symptômes au répartiteur.
>
> Selon un cardiologue, si tous ceux qui reçoivent cet e-mail l'envoient à
> leur tour à 10 personnes, une vie au moins pourrait être sauvée par jour.
>
> ON FAIT BIEN SUIVRE DES BLAGUES, DES PPS, ON PEUT BIEN FAIRE SUIVRE DES CHOSES UTILES, PENSEZ-Y !!!
avatar
vacsaclac

Nombre de messages : 60
Age : 31
Date d'inscription : 08/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par vacsaclac le Ven 12 Déc - 13:11

« Un vaccin prometteur contre le paludisme »
Le Figaro, Le Parisien, La Croix, Le Monde


Le Figaro indique en effet qu’« après 70 années de recherches, d'impasses, d'échecs et de frustrations face à un parasite responsable du paludisme, redoutable et insaisissable, les derniers résultats d'essais d'un candidat vaccin chez des nourrissons et de jeunes enfants laissent à penser que nous sommes peut-être dans la dernière ligne droite ».
Le journal note que « deux essais indépendants du même vaccin ont été publiés simultanément sur le site Internet du New England Journal of Medicine : ils font état d'une protection significative contre le paludisme chez les sujets vaccinés ».
Le quotidien explique que « ce vaccin dirigé spécifiquement contre un des quatre parasites humains (Plasmodium falciparum) est une molécule de synthèse. Injectée dans l'organisme, elle déclenche la production d'anticorps dirigés contre une protéine de surface du parasite «jeune», avant qu'il n'envahisse le foie ».
Le Figaro rappelle que « depuis 2004, ce candidat vaccin, fruit d'une collaboration entre GlaxoSmithKline et la fondation américaine Path, a connu plusieurs succès ».
Le journal note que ces deux nouvelles études « concernent, pour l'une, 340 nourrissons en Tanzanie, et pour l'autre, 894 bébés de 5 à 17 mois tant au Kenya qu'en Tanzanie ».
Le quotidien indique que « dans l'essai sur les nourrissons, mené par le Dr Salim Abdulla (Ilfakara Health Institute Tanzanie), le vaccin RTS, S/AS a été injecté à 8, 12 et 16 semaines avec les autres vaccins du programme élargi de vaccination. Non seulement le vaccin est sûr, mais il réduit de 65 % le risque de faire un premier accès palustre dans le groupe vacciné ».
« Dans l'essai des 894 bébés tanzaniens et kényans, le vaccin a réduit de 53 % le nombre de crises de paludisme lors d'un suivi de 8 mois », poursuit Le Figaro.
Le Monde indique pour sa part sur quelques lignes qu’« un suppositoire d’artesunate, un antipaludéen peu coûteux, pourrait sauver nombre d’enfants des zones rurales d’Afrique ou d’Asie, vivant loin d’un centre médical ».
Le quotidien relaie ainsi une étude de chercheurs de l’OMS parue parue dans le Lancet, notant que « des essais conduits au Bangladesh, au Ghana et en Tanzanie ont montré que ce suppositoire divise par 2 le risque de mortalité ou d’invalidité permanente pour les patients ne pouvant atteindre un centre de soins dans les 15 heures suivant une crise aiguë ».
avatar
vacsaclac

Nombre de messages : 60
Age : 31
Date d'inscription : 08/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par Rymca le Mer 17 Déc - 7:50

التسمم الغذائي ..انواعه.. وطرق انتقاله
..

أنواع التسمم الغذائي

انواعه كثيرة أشهرها
التسمم الغذائي الميكروبي

وتسببه كائنات حية دقيقة (بكتيريا، فيروسات، فطريات، طفيليات) عن طريق السموم التي تفرزها هذه الجراثيم في الأغذية أو داخل الجهاز الهضمي للإنسان، أو نتيجة لتكاثر هذه الجراثيم في الأطعمة.

التسمم الغذائي الكيمائي
ويكون بواسطة المعادن الثقيلة (الزئبق والرصاص) أو بواسطة المبيدات الحشرية المستعملة في رش الفواكه والخضروات، أو بواسطة تلوث الطعام نتيجة لرش المبيدات الحشرية بالمنزل، أو بواسطة المنظفات المنزلية والأدوية،كما يسبب تفاعل الأواني مع المواد الغذائية المحفوظة بها كالمعلبات وأواني الطبخ النحاسية بعضا من أنواع التسمم الغذائي.

أنواع الميكروبات التي تسبب التسمم الغذائي
أنواعها كثيرة أشهرها
المكورات العنقوديــة

هي بكتيريا كروية الشكل تتكاثر على شكل تجمعات عنقود العنب أو على شكل سلاسل صغيرة، وهي غير متحركة وتتحمل تركيزات عالية من الملح وينشط نموها في وجود الهواء، ويقل في عدم وجود الهواء. ويحملها الإنسان بواسطة الجلد (كالدمامل والقروح والجروح) أو بواسطة جهازالتنفس (كالزفير والكحة والعطس).

طرق العدوى
تنتقل الميكروبات من الشخص المريض الى الشخص السليم بواسطة ناقل (وسيط) من أهم هذه الوسائط الناقلة للميكروب مايلي:
الـغــبـــــــار
قد ينقل الجراثيم الموجودة في البصاق لمسافات بعيدة جداً وقد تستقر هذه الجراثيم على الأطعمة المكشوفة خارج المحلات كمحلات الباعة المتجولين.
الماء الملوث بالميكروبات
عن طريق الشرب عند عمل الثلج والمرطبات.
الطعام الملوث بالجراثيم
الأدوات الملوثة بالجراثيم
كالأواني وغيرها من أدوات الطبخ وتقديم الطعام أو الأدوات العامة مثل مقابض أبواب الحمامات، والعملات النقدية المتداولة، ولعب الأطفال وغيرها.

الأيدي الملوثة بالميكروبات
تنقل المكيروبات الى الأطعمة والمشروبات إذا لم تغسل جيداً أو تلبس القفازات الصحية عند إعداد الطعام.
الحشـــــرات
وهي من أشهر مسببات نقل العدوى للأطعمة ومن أمثلتها الذباب والصراصير.

كيف يحدث التسمم الغذائي؟
يحدث التسمم الغذائي إذا توفر واحد أو أكثر من العوامل التالية:
> وضع الطعام في غرفة درجة حرارتها ( 25-35) درجة مئوية.
> وجود ناقل للميكروب في الطعام أو العمالة أو حيوانات محيطية.
> تلوث الأيدي أو الملابس للعاملين بالطعام أو تلوث أدوات المطبخ بالميكروب.
> تلوث أسطح تحضير الطعام المستخدمة، لتجهيز اللحوم والدواجن والأسماك.
> فترة بقاء الطعام المكشوف في جو الغرفة العادي.
> وجود طعام مهيأ لنمو البكتيريا.

أعراض التسمم الغذائي
> أعراض التسمم الميكروبي
- القيء - الإسهال - الغثيان - المغص الحاد
- ارتفاع درجة الحرارة أحياناً وتظهر هذه الأعراض خلال (2-48) ساعة.
أعراض التسمم الكيميائي
إضافة للأعراض السابقة قد تظهر الأعراض التالية :
- حكــــــــة - ضيق حدقة العين - سرعة التنفس
- سرعة ضربات القلب - عـــــرق - زغللة فــــي الرؤيـــة - صـــــــــــــــــداع - تشنجات في بعض الأحيان
وتظهر أعراض التسمم الكيمائي خلال دقائق بعد تناول الطعام الملوث بالسموم الكيميائية.

الوقاية من التسمم الغذائي
النظافة الشخصية للعاملين
1- تنظيف اليدين وقص الأظافر.
2- لبس القفازات.
3- غسل اليدين جيداً بعد التعامل مع الطعام غير المطبوخ.
4- نظافة الملابس.
5- سلامة العاملين من الأمراض أو الجروح.
نظافة موقع إعداد الطعام
1- إغلاق جميع الفتحات التي تأوي إليها القوارض والحشرات.
2- وضع شبك سلكي ناعم على النوافذ لمنع دخول الحشرات.
3- نظافة أرضية وجدران وسقف المطبخ.
4- وجود مراوح شفط للتهوية.
5- توفيرمغاسل للأيدي ومغاسل لأدوات المطبخ.
6- توفير صرف صحي.
7- توفير حاويات النفايات والحرص على تغطيتها.
8- أسطح تقطيع مختلفة لكل صنف.
9- توفير ثلاجات وفريزرات لحفظ الطعام.
10- تنظيف معدات المطبخ دائماً.

_________________
Entrez ici : http://www.shbab1.com/2minutes.htm

L'Algérie : Plus qu'un pays !!! Une FIERETE

avatar
Rymca

Nombre de messages : 3820
Age : 30
Date d'inscription : 09/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Conseils et régime alimentaire

Message par Rymca le Jeu 18 Déc - 7:57

التمر يعالج اضطرابات المعدة ويستوعب الافطار


أوصت الدكتورة أمينة عبد المطلب خبيرة التغذية بالمعهد القومي للتغذية ببدء وجبة الإفطار بتناول التمر، لأنه يعطي فرصة للجهاز الهضمي لاستيعاب الإفطار بعد الصيام، ولتجنب الأكل بسرعة وبكميات كبيرة لعدم الإصابة بالانتفاخ.
وأوضحت الدكتورة أمينة أن التمر يحظى بفوائد غذائية عديدة منها انه سريع الامتصاص وتصل السكريات التي يحتويها لخلايا الجهاز العصبي والمخ بشكل سريع، مما يساعد على الاسترخاء بعد ساعات الصيام ، فضلا عن أن التمر يحتوي على الألياف الغذائية التي تعطي الإحساس السريع بالشبع، ما يساعد على تجنب الإفراط في الطعام.
ونصحت مرضى السكر والساعين لإنقاص الوزن بتناول من 1 إلى 3 تمرات عند الإفطار، كما أوصت الخبيرة الغذائية بعدم تناول الخشاف بشكل يومي بسبب ما يحتويه من نسبة عالية من السكر ويفضل بدلا منه عصير الفواكه الطبيعية أو المشروبات المرطبة .

_________________
Entrez ici : http://www.shbab1.com/2minutes.htm

L'Algérie : Plus qu'un pays !!! Une FIERETE

avatar
Rymca

Nombre de messages : 3820
Age : 30
Date d'inscription : 09/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par Rymca le Ven 19 Déc - 2:03

يجب الحفاظ على نظام غذائي متوازن لمرضى السكري


مريض السكري يجب ان يحافظ على نظام غذائي متكامل ومتنوع ومعتدل السكريات. عليه تقسيم وجباته الى وجبات متعددة وصغيرة لضمان مستوى متوازنا للسكر في الدم .
مريض السكري يجب ان يحتفظ في بيته بجهاز قياس السكر، وذلك لقياس السكر خلال الصوم، خاصة في ساعات ما بعد الظهر، في حال كان السكر اكثر من 300 ملغم او اقل من 70 ملغم يجب الكف عن الصوم حالا، يجب الامتناع عن القيام بأي مجهود جسماني خلال الصوم خاصة في ساعات بعد الظهر لتفادي مخاطر هبوط نسبة السكر في الدم (هيبوچليكميا).

ما هي انواع الغذاء التي ينبغي لمريض السكري تناولها بحرص وبكميات محدودة او الابتعاد عنها كليا؟
- مريض السكري يجب ان يحافظ على نظام غذاء متوازن .

السكريات، يوجد لدينا نوعان من السكريات: بسيطة ومركبة:
السكريات البسيطة : توجد في الحلويات، الفاكهة الطازجة والمجففة، المشروبات الغازية وغير الغازية ، العصير الطبيعي المحضر في البيت مثل البرتقال او الرمان او الجريبفروت. يجب التقليل قدر الامكان وحتى الامتناع عن تناول هذه المأكولات والمشروبات، لانها تحتوي على نسبة كبيرة من السكر ( كأس من العصير يحتوي على 8 ملاعق سكر) وبنفس الوقت تؤدي الى ارتفاع السكر في الدم بسرعة.
بالامكان تناول المشروبات الغازية "دايت" بدلا من العادية (من غير المفضل شرب العصير الدايت غير الغازي لانه يحتوي على السكر من الفاكهة التي صنع منها)، ممكن ايضا تحضير الحلويات في البيت واستعمال بدائل السكر لتحضيرها.
السكريات المركبة : توجد في الخبز بكل انواعه (الابيض والكامل)، البطاطا، المعكرونة، الذرة، الفريكة، السميدة، العدس، الحمص، الفول، البازيلا، الفاصوليا اليابسة، الارز. هذه المأكولات عملية هضمها بطيئة، وهكذا يكون امتصاص السكر وارتفاع نسبته في الدم ابطأ، يجب تفضيل هذه السكريات على السكريات البسيطة ولكن ايضا يجب عدم الافراط في تناولها تحاشيا لارتفاع نسبة السكر في الدم.

ما هي انواع الغذاء التي يسمح لمريض السكري تناولها بدون تحديد؟
- غالبية الخضروات تحتوي على نسبة سكر قليلة جدا، لذلك مفضل الاكثار من تناولها خلال الافطار وفي كل وجبة، باستثناء البندورة، الكوسا، البصل، البامية، الجزر ، الشمندر والفجل ممكن اكلها ولكن بكميات محدودة (ممكن مثلا ان يكون نوع واحد من هذه الخضروات في الوجبة)، وذلك لانها تحتوي على نسبة سكر اكثر قليلا من باقي الخضروات.
ذكرت انه بالامكان شرب المشروبات الغازية "دايت"، بدون تحديد، وذلك لأنها خالية من السكر تماما. ( هذه المشروبات تعطينا المذاق الحلو فقط دون اعطائنا السكر ودون ارتفاع السكر في الدم)، ممكن ايضا شرب الصودا بدون تحديد والماء طبعا هو المفضل من بين جميع المشروبات.
مريض السكري الذي لا يعاني من ارتفاع نسبة الدهنيات في الدم او امراض اخرى بامكانه ان يأكل وجبة لحوم يوميا( الافضلية للاسماك، دجاج، حبش، مفضل التقليل من اكل اللحم الاحمر)، وجبة اللحوم من الممكن ان تساعده على التحكم اكثر بكميات السكريات خلال الوجبة (الى جانب الخضروات طبعا)، عادة اذا كانت الوجبة خالية من اللحوم، فاننا نميل الى الاكثار من تناول الحبوب او الارز او الخبز وهذا غير صحيح لمريض السكري.

_________________
Entrez ici : http://www.shbab1.com/2minutes.htm

L'Algérie : Plus qu'un pays !!! Une FIERETE

avatar
Rymca

Nombre de messages : 3820
Age : 30
Date d'inscription : 09/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Pour maigrir

Message par Rymca le Sam 20 Déc - 3:29

Quelques règles importantes..pour maigrir

**Pour bien maigrir ,il faut manger de tout.
**Pour bien manger, il faut équilibrer son alimentation.
**Pour l’équilibre, il faut une activité physique.
**Pour conserver sa vitalité il faut apporter quotidiennement à l’organisme des éléments essentiels tel que:


DES PROTEines:

Elles sont apportées par les substituts de repas dosés convenablement , et à compléter avec du lait soit en mangeant en quantité limitée au choix : 200 g de viande maigre ou 300g de poisson.

100 g de viande =2 oeufs =2 tranches de jambon

DES LEGUMES VERTS
Ils peuvent être consommés à volonté dans tous les cas.


DES FeCULENTS
Pain, pâtes , pommes de terre, riz, mais
Ils sont indispensables au bon fonctionnement du transit intestinal mais à consommer avec modération.

DES FRUITSa raison de deux par jour dans les proportions suivantes

1 pomme = 2 mandarines =1/2 banane =200g de melon.


DES MATIبRES GRASSES
5 g de beurre ou 1 cuillère à café d’huile ou 10 g de beurre allégé


DES LAITAGES
Vous pouvez manger par jour : 2 yaourts normaux sans sucre ou 3 yaourts à 0% de mg ou 100g de fromage blanc à 0% de MG

_________________
Entrez ici : http://www.shbab1.com/2minutes.htm

L'Algérie : Plus qu'un pays !!! Une FIERETE

avatar
Rymca

Nombre de messages : 3820
Age : 30
Date d'inscription : 09/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par Rymca le Dim 21 Déc - 2:59

UN REGIME ADAPTE A VOTRE RYTHME DE VIE


Reprenons tous les conseils que vous aurez trouvé au fil des pages de ce site web.
Nous allons maintenant élaborer ensemble un plan d’attaque pour conduire votre perte de poids

1 -Il faut compter, car la diététique, ça se calcule comme un dosage pharmaceutique. Préparer donc une feuille blanche, un crayon et votre calculette. Le problème d’arithmétique à résoudre est le suivant, en fonction de l’apport calorique de chaque aliment, il ne faut pas apporter plus de nourriture que votre corps en consomme.


2- Il faut peser les aliments que vous manger , et à partir des informations dans les tableaux que vous trouverez dans les pages du site, calculez la quantité de calories que vous absorbez

3 -Il faut réapprendre à cuisiner en limitant les produits gras et les sucres; on peut assaisonner autrement (yaourt à la place de l’huile dans les salades par exemple)


4 -Reprendre une activité physique est essentiel pour brûler les graisses ; selon vos moyens physique, le sport peut prendre des allures tel que la marche, la bicyclette, le jogging, etc.…

5 -Le régime sera fonction de votre activité physique journalière: si vous exercez un métier physique , vous aurez besoin d’un minimum d’apport, un régime à 2000 calories par jour peut être essayé. Si votre activité est normale, essayez un régime à 1500 calories par jour . De tels régimes vous permettrons de perdre environ 0.5Kg par semaine soit six Kg pour un trimestre

_________________
Entrez ici : http://www.shbab1.com/2minutes.htm

L'Algérie : Plus qu'un pays !!! Une FIERETE

avatar
Rymca

Nombre de messages : 3820
Age : 30
Date d'inscription : 09/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par Hamid58 le Dim 21 Déc - 23:49

Salam,
Wach raki m3a saha?
Tu nous proposes du yaourt sur les salades au lieu de l'huile. Tu sais quer malgré que c'est trés "santé" et qu'on voit de plus en plus cette solution, franchement je ne pourrais manger des trucs comme ca. Ya khti ana kbart 3la chlada bsal ou tomatiche á l'huile bien sur :D :D , Donc meme chez moi, quand il y a salade de ce genre, il y a une autre a coté dyal adjdoudna.

Hamid58

Nombre de messages : 4802
Age : 59
Date d'inscription : 06/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par Hamid58 le Dim 21 Déc - 23:54

[quote="chenouia 2008"][b]
UN REGIME ADAPTE A VOTRE RYTHME DE VIE




2- Il faut peser les aliments que vous manger , et à partir des informations dans les tableaux que vous trouverez dans les pages du site, calculez la quantité de calories que vous absorbez

quote]

Hadi khadma kbira ya chenouia!! dork naklou walla nawaznou??. Et puis wallah je n'ai pas bien compris ce que tu veux dire avec "peser". Il faut mettre sur une balance? C'est ca? Donc si je mange une banane, je dois d'abord la peser? et calculer les calories??? Bezaaaaaaaaaf

Hamid58

Nombre de messages : 4802
Age : 59
Date d'inscription : 06/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par Rymca le Lun 22 Déc - 4:34

Hamid58 a écrit:Salam,
Wach raki m3a saha?
Tu nous proposes du yaourt sur les salades au lieu de l'huile. Tu sais quer malgré que c'est trés "santé" et qu'on voit de plus en plus cette solution, franchement je ne pourrais manger des trucs comme ca. Ya khti ana kbart 3la chlada bsal ou tomatiche á l'huile bien sur :D :D , Donc meme chez moi, quand il y a salade de ce genre, il y a une autre a coté dyal adjdoudna.

3asslama ammou hamid ça va hamdollelah allah ykhalik..eh oui je sais que vive les traditions mais on propose quelques choses pour la jeunesse :lol!: :lol!: on plus hna wled chicolat( hakda ykouli papa :lol!: ) pas comme vous allah ybarak: huile d'olive, pain de blé...etc..rabi ykhalikom lina.

_________________
Entrez ici : http://www.shbab1.com/2minutes.htm

L'Algérie : Plus qu'un pays !!! Une FIERETE

avatar
Rymca

Nombre de messages : 3820
Age : 30
Date d'inscription : 09/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par Rymca le Lun 22 Déc - 4:37

Hamid58 a écrit:
Hadi khadma kbira ya chenouia!! dork naklou walla nawaznou??. Et puis wallah je n'ai pas bien compris ce que tu veux dire avec "peser". Il faut mettre sur une balance? C'est ca? Donc si je mange une banane, je dois d'abord la peser? et calculer les calories??? Bezaaaaaaaaaf

Concernant les tableaux ya ammou hamid je vais les mettre aprés c'est en ordre :lol!:..lje sais que c'est trop moi personnellement je ne fais pas ça: je mange tous mais je fais du basketball donc on brule tous qu'on a mangé..hehehe..

_________________
Entrez ici : http://www.shbab1.com/2minutes.htm

L'Algérie : Plus qu'un pays !!! Une FIERETE

avatar
Rymca

Nombre de messages : 3820
Age : 30
Date d'inscription : 09/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par Rymca le Lun 22 Déc - 4:45

les aliments déconseillés


Boissons
soda
coca-cola etc...
alcool( allah y3afina) jus de fruits sucrés du commerce

Charcuterie toutes sauf jambon

Féculents pâtisserie - brioche

pizza - quiches (moi chenouia 2008 impossible les quichs et les pizza je les mange chaque jour :lol!:
céréales sucrées
frites, chips
pommes de terre sautées

Fruits fruits sec
oléagineux
fruits en conserves
compotes du commerce
avocat

Oeufs
mayonnaise

Les Graisses
sauces grasses
fritures

Légumes :
préparations du commerce
légumes en ragoût

Poissons
poissons gras (thon, saumon,...)

Produits laitiers

lait entier
lait concentré
yaourt aromatisé
fromage blanc supérieur à 25%
fromages à plus de 50% (bleu,...)

Viandes :

viandes en sauces
préparation du commerce
viandes grasses: mouton, foie, canard
agneau sauf gigot
morceau gras de boeuf

_________________
Entrez ici : http://www.shbab1.com/2minutes.htm

L'Algérie : Plus qu'un pays !!! Une FIERETE

avatar
Rymca

Nombre de messages : 3820
Age : 30
Date d'inscription : 09/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par Hamid58 le Lun 22 Déc - 12:19

chenouia 2008 a écrit:
Hamid58 a écrit:Salam,
Wach raki m3a saha?
Tu nous proposes du yaourt sur les salades au lieu de l'huile. Tu sais quer malgré que c'est trés "santé" et qu'on voit de plus en plus cette solution, franchement je ne pourrais manger des trucs comme ca. Ya khti ana kbart 3la chlada bsal ou tomatiche á l'huile bien sur :D :D , Donc meme chez moi, quand il y a salade de ce genre, il y a une autre a coté dyal adjdoudna.

3asslama ammou hamid ça va hamdollelah allah ykhalik..eh oui je sais que vive les traditions mais on propose quelques choses pour la jeunesse :lol!: :lol!: on plus hna wled chicolat( hakda ykouli papa :lol!: ) pas comme vous allah ybarak: huile d'olive, pain de blé...etc..rabi ykhalikom lina.

Alkors puisque tu reconnais que antouma wlad chikoula, chouffina kach recette entre autres dyal loubia bel kar3in, chtitha fliou, dolma krounbit, batata belkhourchaf, t3am bel garnina, chorba 3das, batat bessalq... Chafti makach une de ces recettes ma fihach lahchawach walla les vitamines :D

Mais comme je suis tolérant et compréhensif, je te dirais continue, raki fel moustawa, la derniere fois j'ai fait une de tes recettes et khardjat Boumba et pourtant je n'ai pas l'habitude de m'occuper de ces recettes .

Hamid58

Nombre de messages : 4802
Age : 59
Date d'inscription : 06/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par Rymca le Lun 22 Déc - 14:00

Hamid58 a écrit:
Alkors puisque tu reconnais que antouma wlad chikoula, chouffina kach recette entre autres dyal loubia bel kar3in, chtitha fliou, dolma krounbit, batata belkhourchaf, t3am bel garnina, chorba 3das, batat bessalq... Chafti makach une de ces recettes ma fihach lahchawach walla les vitamines :D

Mais comme je suis tolérant et compréhensif, je te dirais continue, raki fel moustawa, la derniere fois j'ai fait une de tes recettes et khardjat Boumba et pourtant je n'ai pas l'habitude de m'occuper de ces recettes .

hamdollelah puisque tu es convaincu danya w mafiha nchaallah dima radyin 3lina..ad3ouna bark c'est tous qu'on a besoin d3awi lkhir :cheers: :cheers:

_________________
Entrez ici : http://www.shbab1.com/2minutes.htm

L'Algérie : Plus qu'un pays !!! Une FIERETE

avatar
Rymca

Nombre de messages : 3820
Age : 30
Date d'inscription : 09/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par Rymca le Mar 23 Déc - 5:27

Les aliments conseillés


Boissons
eaux
boissons chaudes sans sucre

Charcuterie
jambon blanc
max: 4 tranches par semaine

Féculents
pain
biscottes
céréales non sucrées
pâtes
pommes de terre
riz
légumes sec

Fruits
fruits frais
compotes maison (sans sucre)

Oeufs
4 par semaine max

Les Graisses
beurre
huiles
margarine
crème fraîche

Légumes conserve
frais
congelés

Poissons
plusieurs fois par semaine

Produits laitiers

lait 1/2 écrémé
yaourt nature
fromage blanc 0 à 20%
fromages avec un maximum de 45% MG

Viandes

viandes maigres: lapin
veau
boeuf - filet, tranche,...


_________________
Entrez ici : http://www.shbab1.com/2minutes.htm

L'Algérie : Plus qu'un pays !!! Une FIERETE

avatar
Rymca

Nombre de messages : 3820
Age : 30
Date d'inscription : 09/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par vacsaclac le Mar 23 Déc - 10:19

le sport le sport et le sport

surtout pas de boissons juste après les repas
avatar
vacsaclac

Nombre de messages : 60
Age : 31
Date d'inscription : 08/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par Rymca le Mar 23 Déc - 10:50

vacsaclac a écrit:le sport le sport et le sport

surtout pas de boissons juste après les repas

Pour le sport +100000 :cheers: :cheers: :cheers: les boissons moi je les prends mais je fais du sport chaque jour (entrainements qui durent 3h) donc on va tous bruler...

merci pour tes conseils mon frère vacsalcac (c'est difficile ton pseudo wellah je me demande pourquoi!!!!) :lol!: :lol!:

_________________
Entrez ici : http://www.shbab1.com/2minutes.htm

L'Algérie : Plus qu'un pays !!! Une FIERETE

avatar
Rymca

Nombre de messages : 3820
Age : 30
Date d'inscription : 09/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par Rymca le Mer 24 Déc - 5:59

régime avec un substitut de repas


Lorsqu’on commence un régime avec
un substitut de repas


Il faut :

Remplacer 1 repas par un substitut.
Garder un repas équilibré de préférence le midi.
Boire 2 litres d’eau par jour.
Pratiquer un sport 1 fois par semaine minimum.



IL ne faut pas :
Se priver de manger
Sauter un repas pour rattraper des excès.
Grignoter en dehors des repas.



Si vous devez sortir :
Pour ne pas perdre le bénéfice de votre régime , remplacer le repas qui précède et celui qui suit par un substitut de repas.
evitez les gâteaux apéritifs et les plats en sauce.
Ne vous resservez pas d’un plat.
évitez l’alcool. (allah y3afina)




_________________
Entrez ici : http://www.shbab1.com/2minutes.htm

L'Algérie : Plus qu'un pays !!! Une FIERETE

avatar
Rymca

Nombre de messages : 3820
Age : 30
Date d'inscription : 09/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par Rymca le Jeu 25 Déc - 6:56

astuces pour perdre du poids




1- établissez une liste de course à l'avance en prévoyant vos achats pour plusieurs jours. Tenez vous en scrupuleusement à votre liste. ةvitez d'emmener vos enfants avec vous, ou alors restez sourd à leurs suggestions

2 -Faites vos achats "le ventre plein", vous résisterez mieux aux tentations

3 -Vérifiez la teneur en lipide sur les étiquettes des produits que vous achetez, comparez plusieurs produits entre eux .

4 -Faites vos courses dans un marché de quartier, vous y trouverez une multitude de produits frais, et souvent à des prix très intéressants.

5- Ne sautez jamais de repas, votre petit déjeuner est copieux et le repas du soir léger. Trois repas par jour est le minimum.

6- Les féculents doivent être présent à tous vos repas: pâtes, pommes de terre,...

7 -Bannissez les boissons sucrées ou alcoolisées( allah y3afina) tel que , bière, coca,....

8 -Manger moins de viandes, plus de poissons - accompagné préférentiellement de légumes.

9- Si vous ne pouvez absorber le petit déjeuner le matin en quantité suffisante, prévoyez un fruit à 10 heures.

10 -Ne manger pas trop salé, le sel renforce votre sensation de faim

11- Les grignotages sont interdits - prenez plutôt une petite collation à heure fixe: exemple un fruit
à 10 h et un laitage à 16h.

12 -Ayez une activité physique régulière: travailler au jardin, prendre l'escalier plutôt que l'ascenseur, déplacez vous à pied plutôt qu'en voiture pour les petits trajets...

_________________
Entrez ici : http://www.shbab1.com/2minutes.htm

L'Algérie : Plus qu'un pays !!! Une FIERETE

avatar
Rymca

Nombre de messages : 3820
Age : 30
Date d'inscription : 09/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par Rymca le Ven 26 Déc - 2:53

Le surpoids des enfants



Dès l’âge de 5 ans, environ 10% en 98 - 13% en 2001 des enfants souffrent de surpoids. La sédentarité et une nourriture déséquilibrée en sont là aussi les principales causes. Dans le cas de surpoids pour les enfants ou adolescents, si des mesures simples d'hygiène alimentaire ne permettent pas de revenir à un poids normal, il est impératif de consulter un médecin ou un nutritionniste.

Ne parlons pas de régime pour les enfants ! Mais plutôt d’éducation alimentaire à donner dès le plus jeune âge.

Besoins en calories (valeurs indicatives):
1 à 3 ans: 1360 calories
4 à 6 ans: jusqu'à 1830 calories
7 à 9 ans: jusqu'à 2190 calories
10 à 12 ans (F):2350 et (G):2600
13 à 15 ans (F):2500 et (G):2900
16 à 19 ans (F):2300 et (G):3000

Des consignes pour les repas simples tel que :

*Démarrer la journée avec un petit déjeuner copieux : laitage, céréales, tartines ,œufs, fruits, etc.…
*Un repas principal normal: viande ou poisson, des légumes, laitages, fruits, pain en quantité modéré.
*Un goûter avec par exemple : céréales, un laitage, un fruit.
*Un repas du soir léger, éviter les féculents.

Quelques règles d’hygiène de vie
Consommation modéré de sucreries
Une activité physique régulière
Une nourriture variée
Ne pas manger entre les repas
ةviter les boissons riches en sucre (soda)
Ne pas grignoter devant la télé
ou en faisant ses devoirs ( sinon un fruit)
Un petit déjeuner copieux
Ne pas sauter de repas

Quelques chiffres (2001)

13.3% de 2 à 17 ans
10 % à 4 ans
20.5 % à7 ans
Un enfant sur dix est obèse

Alimentation et acné
Vous êtes 80% des adolescents à en être victimes, et 15% des adultes. L'acné vulgaire a pour origine une sécrétion trop importante des glandes sébacées, elles sécrètent une grande quantité de sébum. De petits kystes (comédons), résultent de l'obturation des pores de la peau, empêchant l'écoulement du sébum. Alors, une prolifération de levures et bactéries provoque l'inflammation de ces kystes, et souvent la rupture de leur paroi et la propagation de l'infection sous la peau.

L'implication de l'alimentation comme cause de l'acné n'a pas été prouvée scientifiquement à ce jour. Les régimes sans laitage, chocolat, charcuterie, etc.... n'amènent pas de solutions efficaces; et au contraire risque de provoquer un déséquilibre alimentaire avec de plus graves conséquences.

Les soins efficaces sont:
hygiène de la peau - ne pas toucher (risque d'éclatement interne du follicule et aggravation) - protéger du soleil - DANS TOUS LES CAS CONSULTER VOTRE MEDECIN OU UN DERMATO. IL EXISTE AUJOURD'HUI DES TRAITEMENTS EFFICACES QUI VOUS AIDERONT A PASSER CE CAP.


_________________
Entrez ici : http://www.shbab1.com/2minutes.htm

L'Algérie : Plus qu'un pays !!! Une FIERETE

avatar
Rymca

Nombre de messages : 3820
Age : 30
Date d'inscription : 09/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: Espace Santé et Diététique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum