La crise du football français

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La crise du football français

Message par Sidahmed le Jeu 11 Déc - 22:28

Salam alaykum,
Voilà quelques extraîts d'une interview récente de Gérard Houlier DTN à la F.F.F paru dans FOOT MAG, le magazine de la F.F.F du mois d'octobre 2008. On peut en tirer plusieurs sujets de discussion de cette interview, les interventions de notre ami Said et de tous nos chérs forumistes sont les bienvenues pour animer les débats.
Le titre de l'interview c'est: "PREPARER LE JEU ET LE JOUEUR DE DEMAIN"

Voilà un an que vous avez repris la téte de la DTN. Quel bilan rapide pouvez-vous dresser de ce retour ?
Dans mon organisation, j'ai souhaité m'entourer de 2 adjoints, un attaché aux domaines de la formation-préformation des joueurs, de la formation des entraîneurs et de la recherche; et un pour le développement des pratiques et le volet des cadres techniques. Et puis, naturellement, j'ai défini les premiers objectifs et des principes de travail. Je me suis notamment attaché à réactivé les missions des entraîneurs nationaux dans les régions qui ont pour objectif de faire le lien entre la DTN et les équipes techniques régionales.

Vous parliez de principes de travail...
Je suis convaicu d'une chose: on ne réussit qu'en équipe, avec des tâches et des objectifs bien déterminés pour chacun. On doit définir le but à atteindre et les moyens pour l'atteindre. L'aptitude et l'expertise, nous les avons, mais il nous faut surtout l'attitude.

Dans vos premiéres interventions concernant le football français, vous avez insisté sur la nécessité d'évoluer...
Le rôle majeur de la DTN est d'avoir une vision stratégique du football de demain et donc de préparer le jeu et le joueur de demain. D'anticiper les évolutions. Voilà les clés du succés pour les prochaines années. Et là, il s'agit de tout un enchaînement: pour avoir un meilleur jeu, on a besoin de meilleurs joueurs, donc de meilleurs entraîneurs. Et pour avoir des meilleurs entraîneurs, il faut des meilleures formations d'entraîneurs. C'est là dessus que vont porter nos efforts cette saison.

Plus précisément ?
Le mois dernier, lors d'un séminaire de nos cadres (CTR,CTD et CATRF) qui sont les relais de la DTN sur le terrain auprés des clubs, nous avons insisté sur 3 priorités: d'abord, travailler beaucoup plus les "transitions" c.a.d le passage de la phase défensive à la phase offensive et inversement. La perte et la récupération du ballon sont les moments les plus importants dans le jeu. On doît se montrer plus brillants dans ces enchaînements. Ensuite, améliorer le travail collectif offensif: jeu devant le but, attaque rapide, attaque placée...Enfin s'attacher à la permanence de l'effort et de l'intensité de l'engagement, sur le plan mental et plus encore sur le plan physique. A nous, de décliner dans le contenu de nos formations d'entraîneurs les éléments qui permettront de répondre à ces orientations, avec un minimum de 5 à 6 excercices de jeu par secteur.
Préparer le jeu et le joueur de demain suppose aussi de préparer l'entraîneur de demain.


Cette nécessité d'évoluer signifie-t-elle que le foot français a pris du retard ?
S'il y a retard, il se situe non pas dans le domaine technique mais plus dans celui du mental, dans la culture de la gagne.

A l'euro, l'Espagne a enfin confirmé ses traditions bons résultats en jeunes...
Oui, mais il ne s'agit pas de copier le jeu espagnol de l'euro sinon dans 4 ans, on aura encore 4 ans de retard. Mais c'est vrai que les pays comme l'Espagne et l'Allemagne ont avancé plus vite que nous et l'Angleterre va revenir de façon trés forte aussi.

Le terme de "formation à la française" est-il aujourdhui démodé ?
Absolument pas. La france reste le centre de formation de l'europe, étant le 2éme pays derriére le Brésil, à fournir le plus de joueurs à la champions ligue 2006-2007. Notre préformation fait également ses preuves avecles Henry, Mexés, Benarfa...

Que faut-il modifier alors ?
faut surtout concentrer la qualité du travail sur la tranche d'âge des 8-12 ans. L'apprentissage dans cette catégorie d'âge est déterminant.

De toute maniére, les choses ne peuvent pas rester immobiles, sinon notre football régressera. Alors travaillons ensemble avec harmonie et avec ambition.

Sidahmed

Nombre de messages : 325
Age : 48
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du football français

Message par hakimz le Jeu 11 Déc - 23:39

Sidahmed a écrit:Salam alaykum,
Voilà quelques extraîts d'une interview récente de Gérard Houlier DTN à la F.F.F paru dans FOOT MAG, le magazine de la F.F.F du mois d'octobre 2008. On peut en tirer plusieurs sujets de discussion de cette interview, les interventions de notre ami Said et de tous nos chérs forumistes sont les bienvenues pour animer les débats.
Le titre de l'interview c'est: "PREPARER LE JEU ET LE JOUEUR DE DEMAIN"

.
Wa Alk Slm.
Merci Sid Ahmed pour cette interessante interview.
Ce qui m'a frappé c'est la vision de Houiller qui s'est concentré sur le foot de demain (et non pas d'aujourd'hui) et sa réponse à la question de l'Espagne en est la preuve concréte.

Par contre,je n'ai pas compris quand il dit qu'il faut travailler les animations,la récupération...etc,mais il dit que la France n'est pas en retard sur le plan technique mais seulement sur le plan mental et aussi sur le plan culturelle (culture de la gagne disait-il).
ëtes vous d'accord que le France n'est en retard par rapport aux italiens,espagnoles et anglais sur le plan technique aussi??

On lit aussi qu'iul faut d'une part des joueurs de demain et aussi un entraineur "capable"....nous sommes loin .

Je n'ai pas envie de parler de l'Algerie parceque je me rappelle de notre fameux DTN qui lors de l'emission télévisée en présence de Said Haddouche insistait sur le fait que l'Algérie travaille d'arrache pied pour arriver au somet (mais avec les outils et la mentalité actuels)..pour être prêt dans cinq ans maximum,et c'était à ce moment là que Said avait répondu en disant:Mais monsieur Tikanouine,dans cinq ans nous serpons déjà en retard de cinq années.....je la relis aujourd'hui avec Houiller.

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 49
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du football français

Message par Sidahmed le Ven 12 Déc - 1:24

hakimz a écrit:
Sidahmed a écrit:Salam alaykum,
Voilà quelques extraîts d'une interview récente de Gérard Houlier DTN à la F.F.F paru dans FOOT MAG, le magazine de la F.F.F du mois d'octobre 2008. On peut en tirer plusieurs sujets de discussion de cette interview, les interventions de notre ami Said et de tous nos chérs forumistes sont les bienvenues pour animer les débats.
Le titre de l'interview c'est: "PREPARER LE JEU ET LE JOUEUR DE DEMAIN"

.
Wa Alk Slm.
Merci Sid Ahmed pour cette interessante interview.
Ce qui m'a frappé c'est la vision de Houiller qui s'est concentré sur le foot de demain (et non pas d'aujourd'hui) et sa réponse à la question de l'Espagne en est la preuve concréte.

Par contre,je n'ai pas compris quand il dit qu'il faut travailler les animations,la récupération...etc,mais il dit que la France n'est pas en retard sur le plan technique mais seulement sur le plan mental et aussi sur le plan culturelle (culture de la gagne disait-il).
ëtes vous d'accord que le France n'est en retard par rapport aux italiens,espagnoles et anglais sur le plan technique aussi??

On lit aussi qu'iul faut d'une part des joueurs de demain et aussi un entraineur "capable"....nous sommes loin .

Je n'ai pas envie de parler de l'Algerie parceque je me rappelle de notre fameux DTN qui lors de l'emission télévisée en présence de Said Haddouche insistait sur le fait que l'Algérie travaille d'arrache pied pour arriver au somet (mais avec les outils et la mentalité actuels)..pour être prêt dans cinq ans maximum,et c'était à ce moment là que Said avait répondu en disant:Mais monsieur Tikanouine,dans cinq ans nous serpons déjà en retard de cinq années.....je la relis aujourd'hui avec Houiller.
En réponse à ta question, je rejoins Said dans une discussion précédente oû il avait diagnostiqué les limites de la formation française concernant la période de postformation c'est à dire au niveau de la catégorie séniore. Les joueurs formés en France pour passer des paliers sont obligés de s'expatrier en Angleterre, en Italie ou en Espagne. Par contre, au niveau de la préformation et la formation, l'école française est parmi les meilleures du monde.
Quand Houllier parle de retard sur le plan mental (culture de la gagne), je suis complétement d'accord avec lui parce que je le vis de l'intérieur. Quand on regarde les matchs d'autres championnats européens, on sent beaucoup d'envie de la part des joueurs dans le jeu, à aller toujours vers l'avant, un jeu trés ouvert, un engagement total (sans calculs), de la gnac, une grosse envie de gagner le match... En France, on commence à peine à prendre conscience de ce décalage, mais cet esprit de la gagne doit être cultivé à partir de de 14-15 ans, le début de la formation.
A mon niveau, j'essaye de le cultiver dans les exercices et formes jouées que je propose en instaurant une forme de compétitivité et des chalenges.
Quant au plan technique, Gérard Houllier se contredit un peu dans la mesure oû il dit que le foot français n'est pas en retard et au même moment, il dit qu'il préconise d'axer le travail sur 3 axes: bien gérer les phases de transitions, améliorer le travail collectif offensif et inculquer la permanence de l'effort et de l'intensité sur le plan mental et physique.

Sidahmed

Nombre de messages : 325
Age : 48
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

interview de Gerard Houiller

Message par Haddouche le Ven 12 Déc - 19:35

Bonsoir,

Aidkoum mabrouk oua koul aam ouantoum bikheir inchaa Allah.

Cher frère Sid Ahmed , je te remercie pour cet apport qui va enrichir notre vision et notre approche du football de demain.
Je demande à tous nos frères de se lancer dans la recherche de sujet qui peut nous éclairer sur l'évolution du jeu et des acteurs du football
qui sont : le joueur et l'entraineur.

L'article est riche en enseignements où chaque mot a son pesant d'or.

On parle de préparer le jeu de demain.
On parle aussi de préparer le joueur de demain.

Analysons tous ensemble ces deux phrases et matérialisons chaque mot et vous verrez que ,finalement nous trouverons une démarche de travail.

A vous de lancer le débat et amusons-nous à trouver ensemble les solutions.

Salutations et courage.

Said HADDOUCHE

Haddouche

Nombre de messages : 30
Age : 65
Date d'inscription : 12/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

GERARD HOUILLER

Message par Haddouche le Ven 12 Déc - 21:50

Bonsoir Hamid,

Très heureux de te lire .

Je voudrais aborder le texte excellent que nous propose notre frère Sid-Ahmed.
2 mots très importants ::
1 ) PRIMO PREPARER LE JEU
2) SECONDO DEMAIN

Je voudrais que vous m'aidiez à développer cette volonté de Houiller.

Merci

Haddouche

Nombre de messages : 30
Age : 65
Date d'inscription : 12/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du football français

Message par hakimz le Ven 12 Déc - 22:09

*Préparer le jeu:
je dirai que Houiller nous a bien montré que "préparer le jeu" ne se limite pas aux seuls joueurs et entraineur.


Mettre en place une équipe de travail ,une équipe qui sera divisé en plusieurs groupes avec un planning spécialisé et des tâches spécifiques à chaque groupe.
Avant de parler "jeu",tout doit être définis à l'avance:Les objectifs,les équipes de travail ,le tout accompagné par la "recherche".
Voilà un an que vous avez repris la téte de la DTN. Quel bilan rapide pouvez-vous dresser de ce retour ?
Dans mon organisation, j'ai souhaité m'entourer de 2 adjoints, un attaché aux domaines de la formation-préformation des joueurs, de la formation des entraîneurs et de la recherche; et un pour le développement des pratiques et le volet des cadres techniques. Et puis, naturellement, j'ai défini les premiers objectifs et des principes de travail. Je me suis notamment attaché à réactivé les missions des entraîneurs nationaux dans les régions qui ont pour objectif de faire le lien entre la DTN et les équipes techniques régionales


*Demain:
Aujourd'hui etant le "passé de demain" ,donc au T1 (demain) on doit être présent avec les recommandations de ce T1 et non pas celles d'aujourd'hui du T0 ( qui sera du passé) auquel cas nous serond déjà en retard d'une guerre.
Dans le mot demain,il y'a le futur et qui dit futur dit:prévoir.
Donc,il faudra prévoir (selon des études et la recherche) quelles seront les recommandations du T1 afin de mettre en place une stratégie pour y arriver.

Wa Allahou aalam.

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 49
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

GERRARD HOUIILER

Message par Haddouche le Ven 12 Déc - 23:23

Salut Hakim,

Restons au mot employé par houiller.

Il dit préparer le jeu de demain d'abord : c'est très important.

Commençons ,dans un premier temps , par le jeu de demain.

Après et seulement après , on commencera à former des acteurs avec des critères pour développer ce jeu et s'exprimer avec aisance .

Vous voyez qu'il y a un timing dans le développement.

Chaque chose a sa place et son rang . LE JEU ET ENSUITE FORMER DES JOUEURS.

QUE PENSEZ_VOUS DE CES CENTRES QUI S'OUVRENT UN PEU PARTOUT ET QUI FORMENT DES JOUEURS ?

POUR QUELLE EPOQUE , POUR LE FOOTBALL DE DEMAIN OU CELUI D'HIER . ( On forme avec et comme on nous a appris , formé hier)

TIENNENT-ILS COMPTE DE CES RECOMMANDATIONS DE HOUILLER?

Il y a 10 ans , dans un seminaire à SOUSSE ( Tunisie) , j'avais dit à Claude Dusseau directeur de claire fontaine que je n'étais pas d'accord avec lui , qu'on ne jouerait pas sur le joueur en mouvement dans le futur , mais faute d'espace , le joueur sera obligé de plonger dans un espace libre (s'il existe) pour recevoir un ballon.
Aujourd'hui , 10 ans après, le directeur de la fédération Tunisienne ;M'rad Mahjoub, devrait confirmer mes propos , car je pense que la cassette vidéo existe .

Aujourd'hui , le joueur français , veux le ballon dans les pieds et il oubli qu'il ne surprend personne.

La faute à QUI ? ?????????????????????????????????????

En 2004 , encore dans un séminaire à Bord cedria ( Tunisie ) , j'avais dit à Roger Lemerre que dans le futur nous passerons de l'intelligence
individuelle à l'intelligence collective dans les prochaines années.(la cassette vidéo existe).

QUE VOIT-On AUJOURD'HUI?

que l'on de doit surtout pas se tromper dans la formation, il faut réfléchir au jeu de demain avant de commencer à former des joueurs.

Chacun , doit comprendre aujourd'hui , que je n'avais aucune intention de contredire mon frère Fodil Tikkanouine pour le simple objectif de le contredire mais je parlais dans l'intérêt de mon pays, de son football et de ses joueurs de demain.
Si mon pays prend un itinéraire érroné , j'ai le devoir de l'en dissuader et ceci dans l'intérêt des jeunes .



SALUTATIONS


Haddouche

Nombre de messages : 30
Age : 65
Date d'inscription : 12/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du football français

Message par Zino le Ven 12 Déc - 23:23

3aslama Said, je te remercie énormément du temps que tu nous consacre.
pour commencer mon intervention je voudrais que tu saches que en amoureux de la balle ronde en général et du football algerien en particulier que mes intervention ne ce limiterons pas a l'aspect général du foot, mais je reviendrais souvent sur notre championnat, notre E.N. et les instance qui les gèrent, (staff, techniciens, dirigeants et autres). En lisant l'interview de Gérard Houllier, on ne peut s'empêcher la comparaison avec notre gestion du sport roi algerien, c'est quasi impossible, donc je voudrais reprendre l'article en son intégralité et partager mes remarques et mes question avec tout le monde pour ouvrir un débat que je trouve passionnant avant même de l'avoir commencer:

Voilà un an que vous avez repris la tête de la DTN. Quel bilan rapide pouvez-vous dresser de ce retour ?
Dans mon organisation, j'ai souhaité m'entourer de 2 adjoints, un attaché aux domaines de la formation-préformation des joueurs, de la formation des entraîneurs et de la recherche; et un pour le développement des pratiques et le volet des cadres techniques. Et puis, naturellement, j'ai défini les premiers objectifs et des principes de travail. Je me suis notamment attaché à réactivé les missions des entraîneurs nationaux dans les régions qui ont pour objectif de faire le lien entre la DTN et les équipes techniques régionales.
Zino => un attaché aux domaines de la formation - préformation des joueurs, de la formation des entraîneurs et de la recherche; et un pour le développement des pratiques et le volet des cadres techniques. Voila comment ce résume les priorités de Gérard Houllier dés sa prise de fonction. un a la formation et l'autre au développement. Dans plusieurs débats télévisé ses deux domaines ont a peine était aborder par les responsable du foot DZ, préférant plutôt parler de moyen matérielle de prospection de talents, de mettre en place des projets de grands chantier et de plate-forme de travail pour restructurer le football national.
n'aurait-il pas été plus simple de commencer par ses deux éléments Formation et développement au lieu d'entreprendre de grand chantier -qui n'aboutissent généralement a rien- ou bien est-ce que les exigences des dirigeants, (moyen, prospections, grand projet de refonte), sont un passage obligatoire?

Vous parliez de principes de travail...
Je suis convaincu d'une chose: on ne réussit qu'en équipe, avec des tâches et des objectifs bien déterminés pour chacun. On doit définir le but à atteindre et les moyens pour l'atteindre. L'aptitude et l'expertise, nous les avons, mais il nous faut surtout l'attitude.
Zino => que veut il dire par l'attitude?

Dans vos premières interventions concernant le football français, vous avez insisté sur la nécessité d'évoluer...
Le rôle majeur de la DTN est d'avoir une vision stratégique du football de demain et donc de préparer le jeu et le joueur de demain. D'anticiper les évolutions. Voilà les clés du succés pour les prochaines années. Et là, il s'agit de tout un enchaînement: pour avoir un meilleur jeu, on a besoin de meilleurs joueurs, donc de meilleurs entraîneurs. Et pour avoir des meilleurs entraîneurs, il faut des meilleures formations d'entraîneurs. C'est là dessus que vont porter nos efforts cette saison.
Zino => L'entraîneur doit suivre l'évolution de son joueur, donc il doit impérativement évoluer avec lui ... en Algerie c'est plutôt le joueur qui doit s'adapter a l'évolution de son entraîneur. Est-ce que c'est l'une des raisons de la faillit du foot DZ? L'entraîneur DZ n'est-il pas en passe de devenir un handicap, un obstacle pour le footballeur algerien?

Plus précisément ?
Le mois dernier, lors d'un séminaire de nos cadres (CTR,CTD et CATRF) qui sont les relais de la DTN sur le terrain auprés des clubs, nous avons insisté sur 3 priorités: d'abord, travailler beaucoup plus les "transitions" c.a.d le passage de la phase défensive à la phase offensive et inversement. La perte et la récupération du ballon sont les moments les plus importants dans le jeu. On doît se montrer plus brillants dans ces enchaînements. Ensuite, améliorer le travail collectif offensif: jeu devant le but, attaque rapide, attaque placée...Enfin s'attacher à la permanence de l'effort et de l'intensité de l'engagement, sur le plan mental et plus encore sur le plan physique. A nous, de décliner dans le contenu de nos formations d'entraîneurs les éléments qui permettront de répondre à ces orientations, avec un minimum de 5 à 6 excercices de jeu par secteur.
Préparer le jeu et le joueur de demain suppose aussi de préparer l'entraîneur de demain.
Zino => Tou ce qui a était dit plus et le maillon faible de footballeur algerien, mais ceci en particulier: "Enfin s'attacher à la permanence de l'effort et de l'intensité de l'engagement, sur le plan mental et plus encore sur le plan physique". si vous étiez médecin, et que le footballeur algerien un patient, que contiendra votre ordonnance?
Cette nécessité d'évoluer signifie-t-elle que le foot français a pris du retard ?
S'il y a retard, il se situe non pas dans le domaine technique mais plus dans celui du mental, dans la culture de la gagne.
Zino => Ce genre de retard, peut-on le rattraper?

....

Zino
Admin

Nombre de messages : 2878
Date d'inscription : 03/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du football français

Message par mouloudeen le Ven 12 Déc - 23:43

Chez nous c'est une catastrophe au moins Gérard pense à l’ avenir de la France et ouvre un débat qui sera surement analysé par des spécialistes. Parlons un peu de se qui se passe chez nous comment voulez-vous que notre sport roi se développe avec des entraineurs (soit disant éducateurs) qui ne cherchent que les résultats au détriment de l'éducation et la promotion de jeunes talents en Algérie.
Ce qui est sur en France le foot pratiqué n'est pas et ne sera pas de haut niveau mis a part quelques rencontres je prends en exemple OM-PSG. La France restera ce pays qui exporte de bons footballeurs tels que les Zidane, Henri, Cantona, Ginola et Platini et j'en passe
said notre football est miné d'en bas

mouloudeen

Nombre de messages : 27
Age : 53
Date d'inscription : 06/12/2008

http://www.djaweb.dz

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du football français

Message par hakimz le Ven 12 Déc - 23:46

Haddouche a écrit:Salut Hakim,

Restons au mot employé par houiller.

Il dit préparer le jeu de demain d'abord : c'est très important.

Commençons ,dans un premier temps , par le jeu de demain.

Je prendrai votre conseil en considération et je pose une question qui est peut être bête,mais parceque tout simplement je ne connais pas ce que cela veut dire (concrètement):"Man kala Allahou aalam ,3allamahou Allahou malam yaalam".
Que veut dire le mot:JEU ??
Ensuite que veut dire la phrase:Préparer le jeu??
Et enfi que veut dire:Préparer le jeu de demain??

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 49
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

GERRARD HOUIILER

Message par Haddouche le Sam 13 Déc - 0:01

Salut Zino,

A partir de demain , tout entraineur qui n'aura pas la capacité de construire et de penser "jeu" , ne pourra plus monter sur un terrain sauf si les dirigeants du pays ( Ministère et fédération ) veulent volontairement le laisser conduire le joueur et l'équipe vers le désastre.

Je me suis tu car je savais que le moment allait venir et que ceux qui avaient fait semblant de ne pas entendre , seront ridiculisés dans le futur.

Voilà que le futur les rattrappe.

QUE VONT-ILS FAIRE AUJOURD'HUI?

CERTAINS ESPERAIENT MEME QUE JE DISE QUE LA FORMATION DES ENTRAINEURS ETAIT EXCELLENTE
QUE LA FORMATION DES JOUEURS ETAIT PLUS QUE PARFAITE .

Vous me voyez sur les chaines étrangères , vos m'entendez sur les radios ou sur les capsules vidéo chaque semaine.

J'ai juré de dire la vérité que la vérité .

Haddouche

Nombre de messages : 30
Age : 65
Date d'inscription : 12/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

GERRARD HOUIILER

Message par Haddouche le Sam 13 Déc - 0:14

salut Hakim,

Quand on essaie de chercher les critères de demain , c'est qu'on ne veut pas rester avec ce que l'on possède aujourdh'ui.

Quand on ne se contente pas du peu que l'on possède , ca s'appelle l'IJTIHAD .

Qu' ALLAH nous aide dans cette merveilleuse voie de la recherche .

Haddouche

Nombre de messages : 30
Age : 65
Date d'inscription : 12/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du football français

Message par Zino le Sam 13 Déc - 0:18

Haddouche a écrit:Salut Zino,

A partir de demain , tout entraineur qui n'aura pas la capacité de construire et de penser "jeu" , ne pourra plus monter sur un terrain sauf si les dirigeants du pays ( Ministère et fédération ) veulent volontairement le laisser conduire le joueur et l'équipe vers le désastre.

Je me suis tu car je savais que le moment allait venir et que ceux qui avaient fait semblant de ne pas entendre , seront ridiculisés dans le futur.

Voilà que le futur les rattrappe.

QUE VONT-ILS FAIRE AUJOURD'HUI?

CERTAINS ESPERAIENT MEME QUE JE DISE QUE LA FORMATION DES ENTRAINEURS ETAIT EXCELLENTE
QUE LA FORMATION DES JOUEURS ETAIT PLUS QUE PARFAITE .

Vous me voyez sur les chaines étrangères , vos m'entendez sur les radios ou sur les capsules vidéo chaque semaine.

J'ai juré de dire la vérité que la vérité .

tu m'as compris alors, je faisais justement allusion au débat ou tu étais présent en duplex je crois. je crois même avoir l'enregistrement de cette émission quelque part. ils entendaient mais ils n'écoutaient pas. tout le monde parler de grand projet de refonte et tout le monde faisaient allusions au manque de "moyens".
mais la vérité est que, quand on veut réussir au foot, on n'a besoin que d'un ballon.
j'ai eu a voir il y a de cela quelques semaine sur TV5 je crois une émission sur une académie de football en afrique subsaharienne, au senegal si mes souvenirs sont bon, et je crois que c'était l'académie JM Guillou mais je ne suis pas sure. c'était incroyable, une vraie usine de talents, pieds nus qu'ils jouaient il ne mettaient leur soulier de foot que les jours de match, mais quand ils jouaient c'était pour gagner. il ne joueront peut être pas tous en Europe, mais une chose est sure ils seront de très bon joueurs de foot.

mais dit moi Said, il me manque trois réponses, tu ne vas pas me laisser sur ma faim :) :

Vous parliez de principes de travail...
Je suis convaincu d'une chose: on ne réussit qu'en équipe, avec des tâches et des objectifs bien déterminés pour chacun. On doit définir le but à atteindre et les moyens pour l'atteindre. L'aptitude et l'expertise, nous les avons, mais il nous faut surtout l'attitude.
Zino => que veut dire Gerad Houllier par l'attitude?

Dans vos premières interventions concernant le football français, vous avez insisté sur la nécessité d'évoluer...
Le rôle majeur de la DTN est d'avoir une vision stratégique du football de demain et donc de préparer le jeu et le joueur de demain. D'anticiper les évolutions. Voilà les clés du succés pour les prochaines années. Et là, il s'agit de tout un enchaînement: pour avoir un meilleur jeu, on a besoin de meilleurs joueurs, donc de meilleurs entraîneurs. Et pour avoir des meilleurs entraîneurs, il faut des meilleures formations d'entraîneurs. C'est là dessus que vont porter nos efforts cette saison.
Zino => L'entraîneur doit suivre l'évolution de son joueur, donc il doit impérativement évoluer avec lui ... en Algerie c'est plutôt le joueur qui doit s'adapter a l'évolution de son entraîneur. Est-ce que c'est l'une des raisons de la faillit du foot DZ? L'entraîneur DZ n'est-il pas en passe de devenir un handicap, un obstacle pour le footballeur algerien?

Plus précisément ?
Le mois dernier, lors d'un séminaire de nos cadres (CTR,CTD et CATRF) qui sont les relais de la DTN sur le terrain auprés des clubs, nous avons insisté sur 3 priorités: d'abord, travailler beaucoup plus les "transitions" c.a.d le passage de la phase défensive à la phase offensive et inversement. La perte et la récupération du ballon sont les moments les plus importants dans le jeu. On doît se montrer plus brillants dans ces enchaînements. Ensuite, améliorer le travail collectif offensif: jeu devant le but, attaque rapide, attaque placée...Enfin s'attacher à la permanence de l'effort et de l'intensité de l'engagement, sur le plan mental et plus encore sur le plan physique. A nous, de décliner dans le contenu de nos formations d'entraîneurs les éléments qui permettront de répondre à ces orientations, avec un minimum de 5 à 6 excercices de jeu par secteur.
Préparer le jeu et le joueur de demain suppose aussi de préparer l'entraîneur de demain.
Zino => Tou ce qui a était dit plus et le maillon faible de footballeur algerien, mais ceci en particulier: "Enfin s'attacher à la permanence de l'effort et de l'intensité de l'engagement, sur le plan mental et plus encore sur le plan physique". si vous étiez médecin, et que le footballeur algerien un patient, que contiendra votre ordonnance?

Zino
Admin

Nombre de messages : 2878
Date d'inscription : 03/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

GERARD HOUILLER

Message par Haddouche le Sam 13 Déc - 1:04

Salut Zino,

1° Penses-tu qu'en Algérie aujourd'hui , si tu proposes un projet pour le football de demain , est-ce que les gens vont adhérer
honnêtement à ce projet? vont -ils te suivre et appliquer cette démarche?

C'est un problème d'attitude et de volonté d'appliquer une philosophie ou un concept sur tout le territoire .

C'est une autre paire de manche.
2° L'entraineur doit être apte et capable de développer le jeu de demain et le remédier quand il y a lacune.
Donc définir et déterminer le jeu et son niveau au niveau de la DTN , et ensuite former des cadres capables de prendre en charge
le développement.
Pour çà , il faut que le cadre technique ait déjà du vécu comme ancien joueur, et surtout capable de suivre une formation de haut niveau.

VOUS VOYEZ QUE C'EST DIFFICILE DE TROUVER CE PROFIL.

On est ou bien joueur et on aime pas étudier , on veut se contenter des connaissances acquises il y a dix ou quinze ans lorsqu'on était
joueur. CE N'EST PAS SUFFISANT.

Ou bien , on a jamais joué au foot , après le bac , on a suivi des cours dans une université du sport , section football , et là plus aucune chance à ces gens là SAUF POUR LES PASSIONNES ( MOURINHO , HOUILLER ETC ).

CAR LE FOOTBALL DE DEMAIN DEMANDE LA LECTURE ET L'ANALYSE DU FOOTBALL et L'UNIVERSITE ELLE NE LES ENSEIGNE PAS.

3° L'animation offensive et défensive en situation de reconversion sont les plus pénibles à développer.
Ils vont devoir s'y mettre.
Vous voyez que les entraineurs français ne savaient pas construire le jeu et n'étaient pas constructeurs de jeu.

Haddouche

Nombre de messages : 30
Age : 65
Date d'inscription : 12/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du football français

Message par arshavine le Sam 13 Déc - 1:12

je voulais ajoute quelque chose sur GERARD HOUILLER
cet entraineur a baucoup donne au foot
surtout a LIVERPOOL
C lui qui a lancer STEVEN GERARD ET OWEN
EN+ il a laisse une ossature a lyon el culture de vaincre

arshavine

Nombre de messages : 2
Age : 33
Date d'inscription : 13/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du football français

Message par hakimz le Sam 13 Déc - 22:16

Haddouche a écrit:Salut Hakim,

Commençons ,dans un premier temps , par le jeu de demain.
]
[color=darkred]A quoi ressemblera le football de demain d'aprés vous??
je n'ai toujours pas eu de réponses des:"Jeu"-"préparer le jeu"-et enfin "préparer le jeu de demain".????

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 49
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du football français

Message par SwileY le Dim 14 Déc - 12:01

hakimz a écrit:A quoi ressemblera le football de demain d'après vous??
je n'ai toujours pas eu de réponses des:"Jeu"-"préparer le jeu"-et enfin "préparer le jeu de demain".????

Des émetteurs, récepteurs greffés aux articulations des joueurs, et l'entraineur derrière un pupitre, manette à la main :05:
avatar
SwileY
Admin

Nombre de messages : 2584
Age : 46
Date d'inscription : 03/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

GERARD HOUILLER

Message par Haddouche le Dim 14 Déc - 15:33

Bonjour ,

J' interviens sur votre site que comme forumiste et avec la volonté de laisse à chacun de donner sa vision et son approche du football
de demain.

Lorsque je parle des deux séminaires à Tunis il y a DIX ans et en 2004 , où j 'avais contredis Monsieur Dusseau , en disant qu'on allait vers un football plus difficile dans les prochaines années pour les joueurs ou on ne devra plus jouer dans leurs pieds mais surtout dans l'espace qu'ils devront créer et exploiter .

Que voit-on aujourd'hui :

1) espace restreint
2) temps requis pour maitriser le ballon de plus en plus court
3) pression de l'adversaire sur le porteur du ballon
4) apport du surnombre de l'adversaire autour du ballon
5) agressivité dans les duels

c'est la première évolution du jeu .

Je vous ai aussi dit qu'en 2004, j'avais dit à Monsieur Lemerre que l'on s'orientait vers le développement de l'intelligence collective.

C'est la deuxième évolution du jeu

Lorsque je vous raconte ces anecdotes , ce n'est pas pour parler de moi ou de parler de mes interventions dans des séminaires.

Je le fais , car c'est ainsi que il faille concevoir le rapport entre les techniciens.

La confrontations des idées fait partie du métier de l'entraineur afin de faire évoluer les choses.

On a parlé de la première évolution : la gestion de l'espace .

ça se développe et se travaille à l'entrainement .

La deuxième évolution : lintelligence individuelle et collective.

Elles se véveloppent à et par l'entrainement.

Tout est entrainable ET pratique, rien n'est théorique.

Aujourd'hui , nous vivons ce jeu , alors essayons de nous projeter dans le futur pour déterminer les critères du jeu futur.

Les joueurs souffrent et sont insécurisés , les équipes sont en crise , les DTN sont dans l'expectatives , croyez-moi ce n'est pas facile.


SALUTATIONS

Haddouche

Nombre de messages : 30
Age : 65
Date d'inscription : 12/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du football français

Message par Hamid58 le Dim 14 Déc - 17:55

Bonjour Said

Tu parle de l'intelligence individuelle et collective et tu précise qu'elle se développe á l'entraienement et par l'entrainement. Pour celle qui concerne la collective, je suis entierement d'accord sachant qu'un joueur ayant une intelligence individuelle peut se dévelloper et la mettre au service du collective, mais le contraire est trés difficile quand meme!! Un joueur sachant dribler mais pas concretiser, on l'appele chez nous et chez beaucoup de supporteurs "Joueur Boumba" alors que chez lui, jouer au ballon, c'est autre chose que le collectif. Comment peut-il évoluer dans un groupe basé sur le collectif alors qu'il n'a pas cette capacité de penser collectif?Regarder par exemple Younes au Mouloudia, il est trés difficile pour lui de jouer á 100% collectif et ceci lui cause énormément de probleme sur le terrain alors qu'il est chez le doyen depuis quelques années (dans l'élite).

Hamid58

Nombre de messages : 4802
Age : 59
Date d'inscription : 06/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du football français

Message par hakimz le Dim 14 Déc - 18:12

Hamid58 a écrit:Bonjour Said

Tu parle de l'intelligence individuelle et collective et tu précise qu'elle se développe á l'entraienement et par l'entrainement. Pour celle qui concerne la collective, je suis entierement d'accord sachant qu'un joueur ayant une intelligence individuelle peut se dévelloper et la mettre au service du collective, mais le contraire est trés difficile quand meme!! Un joueur sachant dribler mais pas concretiser, on l'appele chez nous et chez beaucoup de supporteurs "Joueur Boumba" alors que chez lui, jouer au ballon, c'est autre chose que le collectif. Comment peut-il évoluer dans un groupe basé sur le collectif alors qu'il n'a pas cette capacité de penser collectif?Regarder par exemple Younes au Mouloudia, il est trés difficile pour lui de jouer á 100% collectif et ceci lui cause énormément de probleme sur le terrain alors qu'il est chez le doyen depuis quelques années (dans l'élite).

Hamid,je suis sur que Said va te dire:Cher frère hamid,tu n'as rien compris.... :D :D :D
Le problème n'est plus le joueur mais "LE JEU".

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 49
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du football français

Message par Hamid58 le Dim 14 Déc - 18:36

hakimz a écrit:
Hamid58 a écrit:Bonjour Said

Tu parle de l'intelligence individuelle et collective et tu précise qu'elle se développe á l'entraienement et par l'entrainement. Pour celle qui concerne la collective, je suis entierement d'accord sachant qu'un joueur ayant une intelligence individuelle peut se dévelloper et la mettre au service du collective, mais le contraire est trés difficile quand meme!! Un joueur sachant dribler mais pas concretiser, on l'appele chez nous et chez beaucoup de supporteurs "Joueur Boumba" alors que chez lui, jouer au ballon, c'est autre chose que le collectif. Comment peut-il évoluer dans un groupe basé sur le collectif alors qu'il n'a pas cette capacité de penser collectif?Regarder par exemple Younes au Mouloudia, il est trés difficile pour lui de jouer á 100% collectif et ceci lui cause énormément de probleme sur le terrain alors qu'il est chez le doyen depuis quelques années (dans l'élite).

Hamid,je suis sur que Said va te dire:Cher frère hamid,tu n'as rien compris.... :D :D :D
Le problème n'est plus le joueur mais "LE JEU".

Le jeu dont Said parle est basé sur la capacité du joueur a comprendre et sur la communication sur le terrain spécifié au football. Si un joueur n'est pas apte a saisir les contours du jeu collectif, il n'est pas intelligent et ne pourra pas etre celui sur lequel on peut construire le jeu de demain. Il ne s'agit plus de courir balle au pied. Pour cela, je voudrais savoir comment peut-on devenir intelligent en football, par conséquent collectif alors qu'a la base on ne l'est pas.???

Hamid58

Nombre de messages : 4802
Age : 59
Date d'inscription : 06/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du football français

Message par hakimz le Mar 16 Déc - 12:51

Hamid58 a écrit:
hakimz a écrit:
Hamid58 a écrit:Bonjour Said

Tu parle de l'intelligence individuelle et collective et tu précise qu'elle se développe á l'entraienement et par l'entrainement. Pour celle qui concerne la collective, je suis entierement d'accord sachant qu'un joueur ayant une intelligence individuelle peut se dévelloper et la mettre au service du collective, mais le contraire est trés difficile quand meme!! Un joueur sachant dribler mais pas concretiser, on l'appele chez nous et chez beaucoup de supporteurs "Joueur Boumba" alors que chez lui, jouer au ballon, c'est autre chose que le collectif. Comment peut-il évoluer dans un groupe basé sur le collectif alors qu'il n'a pas cette capacité de penser collectif?Regarder par exemple Younes au Mouloudia, il est trés difficile pour lui de jouer á 100% collectif et ceci lui cause énormément de probleme sur le terrain alors qu'il est chez le doyen depuis quelques années (dans l'élite).

Hamid,je suis sur que Said va te dire:Cher frère hamid,tu n'as rien compris.... :D :D :D
Le problème n'est plus le joueur mais "LE JEU".

Le jeu dont Said parle est basé sur la capacité du joueur a comprendre et sur la communication sur le terrain spécifié au football. Si un joueur n'est pas apte a saisir les contours du jeu collectif, il n'est pas intelligent et ne pourra pas etre celui sur lequel on peut construire le jeu de demain. Il ne s'agit plus de courir balle au pied. Pour cela, je voudrais savoir comment peut-on devenir intelligent en football, par conséquent collectif alors qu'a la base on ne l'est pas.???
Alors une question s'impose:Cette intelligence indivisduelle puisque c'est de celle là qu'il sagit,est-elle innée ou peut être acquise avec l'effort??
Quand je lis Said dire que tout ce travail à l'entraînement et que tout est pratique,je me demande pourquoi est ce qu'on s'acharne sur le joueur,et en particulier celui du Mouloudia?????

Admettons qu'à la base un joueur X manque d'intelligence sur le terrain ,que fait son entraineur pour travailler ce manque d'intelligence?,que font ses coéquipiers?
Je ne te parle pas de la presse car pour moi l'exemple de Belghomari est frappant.... ;)

Et pour rester dans le vif du sujet:"préparer le jeu de demain" qui n'est autre que la nouvelle stratégie de la France championne du monde et d'europe,comment est ce qu'au Mouloudia par exemple la priorité soit donnée au jeu,un projet que les présents Fahed et Fares peuvent te confirmer que le Mouloudia a les qualités requises pour prendre le flambeau,mais que le mouloudia d'aujourd'hui n'est pas balisé,même par ses propres fils....... :bounce:

Le recrutement par exemple,pourquoi est ce qu'on s'achrne toujours et toujours aux joueurs cités par un journaliste d'El heddaf et le buteur?
Pourquoi ne pas recruter comme l'indique le jeu (si jeu existe!!) ,à titre d'exmple et pour faire plaisir à Mourad,Fregusson et afin de préserver sa ligne de conduite cherche un joueur qui a le même profil de Scholes (ou même plus),il l'a trouvé dans Xavi le catalan,et là il va mettre le paquet........
PS:je ne compare pas,mais je cite des exemples tout en sachant qu'il n'y a pas de comparaison possible.

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 49
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du football français

Message par Haddouche le Mer 17 Déc - 2:23

Hamid58 a écrit:Bonjour Said

Tu parle de l'intelligence individuelle et collective et tu précise qu'elle se développe á l'entraienement et par l'entrainement. Pour celle qui concerne la collective, je suis entierement d'accord sachant qu'un joueur ayant une intelligence individuelle peut se dévelloper et la mettre au service du collective, mais le contraire est trés difficile quand meme!! Un joueur sachant dribler mais pas concretiser, on l'appele chez nous et chez beaucoup de supporteurs "Joueur Boumba" alors que chez lui, jouer au ballon, c'est autre chose que le collectif. Comment peut-il évoluer dans un groupe basé sur le collectif alors qu'il n'a pas cette capacité de penser collectif?Regarder par exemple Younes au Mouloudia, il est trés difficile pour lui de jouer á 100% collectif et ceci lui cause énormément de probleme sur le terrain alors qu'il est chez le doyen depuis quelques années (dans l'élite).

Bonsoir Hamid58,

Pour le cas de YOUNES , je pense que nous avons abordé ce sujet il ' y a à peu près un an.

J'avais dit qu'il fallait dans un premir temps utiliser la vidéo , pour lui montrer toutes les solutions qui étaient présentent lors de la situation de jeu où il avait abusé du dribble .

Puis passer au terrain , afin de travailler la même situation et essayer de touver des solutions variées ; collectivement.

Par ces séances de rémédiations répétées , le joueur comprend que le choix et la décision qu'il prend au cours du match sont évaluées et jugées par son entraineur.

Ses partenaires étant témoins de ces remarques et ces corrections , ne pourront plus les faires .

Vous avez de la sorte soigner tout le monde.


Que peut développer , chez le joueur, cette démarche où :

1) le joueur doit observer le jeu ,
2) percevoir les solutions existantes,
3) choisir la meilleure ,
4) prendre la décision
5) et executer le geste ou le mouvement adéquat

Je vous laisse le soin de répondre.

saluations

Haddouche

Nombre de messages : 30
Age : 65
Date d'inscription : 12/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du football français

Message par Hamid58 le Sam 20 Déc - 1:30

Bonsoir Said

Je retiens ceci comme trés important:

Que peut développer , chez le joueur, cette démarche où :

1) le joueur doit observer le jeu ,
2) percevoir les solutions existantes,
3) choisir la meilleure ,
4) prendre la décision
5) et executer le geste ou le mouvement adéquat


Et je passerais a une autre étape de refléxion qui ira droit vers l'entraineur. Aprés avoir dit que l'intelligence du joueur est primordiale et que le joueur qui n'est pas aussi bon niveau collectif peut l'etre á travers les entrainements et les points cités plus haut, l'entraineur devient dans ce cas lá beaucoup plus important que ce joueur dont le progrés collectif dépend de la qualité de l'entraineur. En été, j'ai assisté a deux entrainements du Mouloudia, je n'ai a aucun moment vu ou constaté un travail concentré et basé sur les points cités plus haut. J'ai vu des entrainements de la meme qualité et de la meme méthode que ceux auxquels j'ai assité dans les années 70 et 80. Les retraits de gauche et de droite, les petites passes en une deux et tirs aux buts, les tirs aux buts et les petits matchs sur terrain réduits.
Je dirais meme que dans les années 70-80 étaient plus interréssantes puisque j'assistais au stade Zioui aux entrainements de M. Boudissa et Snella qui faisaient jouer leurs joueurs dans un demi terrain et qui les faisaient arreter a chaque fois qu'il y avait correction a faire en plus avec des explications détaillées, des remarques bien constructives et des soultions assez claire qu'il fallait tout de suite mettre en pratique. Aux deux entrainements du Mouloudia, de cette année, rien de cela. En conclusion: L'entraineur est encore plus important que ce joueur qui doit etre intelligent ou qui doit le devenir

Hamid58

Nombre de messages : 4802
Age : 59
Date d'inscription : 06/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du football français

Message par hakimz le Sam 20 Déc - 1:43

Salam,

Dans le même sens d'idée,admettons qu'un joueur soit limité et qu'il doit être corrigé par son entraineur qui est au fait payé pour ça!!!!!!
Ma question est:En combien de temps est ce qu'un entraineur peut (doit) corriger son joueur???.

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 49
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise du football français

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum