La formation en Algérie

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par hakimz le Mar 22 Déc - 16:42

MyMca a écrit:
Sidahmed a écrit:
othmanus a écrit:Une petit centre de formation de football a été ouvert a la petite ville de Sidi Omar (Wilaya de Tipaza), un centre dédié aux poussins de la région à fin d'apprendre tout les normalités du foot et les connaissances de bases, jusqu'à la catégorie junior.

Même si le centre ne possède pas beaucoup de moyens, mais il attend un stade tartan 4e génération d'ici juin 2010 (le stade communal), et il sera dirigés par quelques experts en la matière.

Trés bonne nouvelle, les initiatives de ce genre sont les bienvenues et j'espére incha allah, qu'il y en aura d'autres.
Par contre l'encadrement a besoin de formation si on ne veut pas travailler dans le vide.

Donc , il faut ouvrir un centre de Formation de Formateur!!
Voilà le bout du fil.Pour former il faut être déjà formé par des formateurs ayant déjà réçu une formation par des formateurs au sens propre.
C'est ce qu'on appelle de la formation de bouche à oreille....le TAWATOUR. 82

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 49
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par hakimz le Ven 25 Déc - 13:01

hakimz a écrit:[
Voilà le bout du fil.Pour former il faut être déjà formé par des formateurs ayant déjà réçu une formation par des formateurs au sens propre.
C'est ce qu'on appelle de la formation de bouche à oreille....le TAWATOUR. 82
Voici la preuve:

UEFA Study Group
Une délégation française à Madrid


Du lundi 14 décembre jusqu'à ce matin, onze membres de la Direction Technique Nationale, de centres de formation et de Pôles Espoirs (photo) étaient en Espagne pour participer au programme UEFA Study Group concernant le "football des jeunes". Celui-ci vise à créer des standards européens, notamment en encourageant les échanges entre spécialistes des différentes nations. Outre la France et l'Espagne, des représentants des Fédérations d'Israël et de Slovénie étaient présents à Madrid durant ces quatre jours.

Comme l'a souligné François Blaquart, Directeur Technique National-adjoint, le but de ce séjour au Centre Technique de la Fédération Espagnole était de "connaître et de voir le mode de fonctionnement de nos amis ibériques dans le cursus de formation du jeune joueur de demain".

Pour cela, plusieurs exposés ont eu lieu, sous la houlette notamment de Gines Melendez, sélectionneur de l'équipe d'Espagne des 17 ans et Directeur de l'Ecole Nationale des Entraîneurs. Les Espagnols ont notamment expliqué leur mode de fonctionnement concernant les sélections nationales, la détection des jeunes talents et la formation du joueur de demain. Gines Melendez était accompagné par Miguel Ángel España, responsable des gardiens de but en sélections de jeunes.

Ensuite, cinq représentants de grands clubs : Atletico Madrid, Real Madrid, Espanyol Barcelone, FC Barcelone et Villarreal sont venus présenter le fonctionnement de leur centre de formation, "un modèle qui ressemble beaucoup à ce qui se fait en France" a souligné le DTN-adjoint.

La délégation tricolore a quitté Madrid en fin de matinée pour rentrer sur Paris.[b]

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 49
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par fahed le Dim 31 Jan - 1:39


_________________
Un éléphant ils appellent ça un fil
Servir le club et non se servir

fahed
Admin

Nombre de messages : 10117
Age : 36
Date d'inscription : 05/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Sandjak

Message par hakimz le Mer 10 Mar - 22:06

Quel regard portez-vous sur le football algérien et notamment sur les Fennecs, à quelques semaines de la Coupe du monde ?
C’est l’histoire des petits jeunes qui sont à Paris, c’est toute l’immigration qui vient au secours du football algérien. Le football algérien, à proprement dit, il n’y a rien puisqu’il n’y a pas vraiment de travail qui est entrepris. Par contre, on bénéficie un peu de la formation française qui fait que tous ces joueurs qui ont été formés dans les centres de formation français et qui n’ont pas trop réussi ici, ils se sont retrouvés dans des pays étrangers. Il y a un groupe qui s’est formé depuis 2004 qui porte haut et fort les couleurs de l’Algérie. Ils ont été capables de soulever de grandes montagnes. Actuellement, ça ne marche pas trop car la gestion du succès est mal intégrée, ce qui fait qu’on a des petits remous. C’est aussi le prix du succès mais bon, la génération qui est en place en Algérie est assez extraordinaire, avec des joueurs de très grand talent. On dira merci la France !

Vous le sentez comment ce Mondial ?

Bien. Je pense qu’il va y avoir des choses très intéressantes. On va voir un beau visage du football algérien. Je pense qu’on a les moyens de créer la surprise…

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 49
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par hockey le Mer 10 Mar - 22:32

hakimz a écrit:Quel regard portez-vous sur le football algérien et notamment sur les Fennecs, à quelques semaines de la Coupe du monde ?
C’est l’histoire des petits jeunes qui sont à Paris, c’est toute l’immigration qui vient au secours du football algérien. Le football algérien, à proprement dit, il n’y a rien puisqu’il n’y a pas vraiment de travail qui est entrepris. Par contre, on bénéficie un peu de la formation française qui fait que tous ces joueurs qui ont été formés dans les centres de formation français et qui n’ont pas trop réussi ici, ils se sont retrouvés dans des pays étrangers. Il y a un groupe qui s’est formé depuis 2004 qui porte haut et fort les couleurs de l’Algérie. Ils ont été capables de soulever de grandes montagnes. Actuellement, ça ne marche pas trop car la gestion du succès est mal intégrée, ce qui fait qu’on a des petits remous. C’est aussi le prix du succès mais bon, la génération qui est en place en Algérie est assez extraordinaire, avec des joueurs de très grand talent. On dira merci la France !

Vous le sentez comment ce Mondial ?

Bien. Je pense qu’il va y avoir des choses très intéressantes. On va voir un beau visage du football algérien. Je pense qu’on a les moyens de créer la surprise…

Chkoune hada ?? 91

Selon Capello, l'Algérie est plus forte que l'Egypte
:

http://www.youtube.com/watch?v=0SCaSbmR4Qw

hockey

Nombre de messages : 1517
Age : 48
Date d'inscription : 06/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par Sidahmed le Mer 10 Mar - 22:36

hakimz a écrit:Quel regard portez-vous sur le football algérien et notamment sur les Fennecs, à quelques semaines de la Coupe du monde ?
C’est l’histoire des petits jeunes qui sont à Paris, c’est toute l’immigration qui vient au secours du football algérien. Le football algérien, à proprement dit, il n’y a rien puisqu’il n’y a pas vraiment de travail qui est entrepris. Par contre, on bénéficie un peu de la formation française qui fait que tous ces joueurs qui ont été formés dans les centres de formation français et qui n’ont pas trop réussi ici, ils se sont retrouvés dans des pays étrangers. Il y a un groupe qui s’est formé depuis 2004 qui porte haut et fort les couleurs de l’Algérie. Ils ont été capables de soulever de grandes montagnes. Actuellement, ça ne marche pas trop car la gestion du succès est mal intégrée, ce qui fait qu’on a des petits remous. C’est aussi le prix du succès mais bon, la génération qui est en place en Algérie est assez extraordinaire, avec des joueurs de très grand talent. On dira merci la France !

Vous le sentez comment ce Mondial ?

Bien. Je pense qu’il va y avoir des choses très intéressantes. On va voir un beau visage du football algérien. Je pense qu’on a les moyens de créer la surprise…
Salam alaykoum,
Tout à fait d'accord avec lui concernant la formation en Algérie, personne ne bouge dans ce sens malgré tous ce qui a été dit à droite et à gauche.
Tout récemment, Saâdane a enfoncé le clou en écartant presque la totalité des joueurs locaux et nos techniciens continuent comme s'ils ne sont pas concernés. Une démission collective aurait été la bonne solution par rapport à l'humiliation qu'ils subissent au quotidien dans la presse et pour faire réagir les instances du sport.
Win rah nif ou plutôt la hayata limen tounadi !!!

Sidahmed

Nombre de messages : 325
Age : 48
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par Nassim le Mer 10 Mar - 23:58

hakimz a écrit:Quel regard portez-vous sur le football algérien et notamment sur les Fennecs, à quelques semaines de la Coupe du monde ?
C’est l’histoire des petits jeunes qui sont à Paris, c’est toute l’immigration qui vient au secours du football algérien. Le football algérien, à proprement dit, il n’y a rien puisqu’il n’y a pas vraiment de travail qui est entrepris. Par contre, on bénéficie un peu de la formation française qui fait que tous ces joueurs qui ont été formés dans les centres de formation français et qui n’ont pas trop réussi ici, ils se sont retrouvés dans des pays étrangers. Il y a un groupe qui s’est formé depuis 2004 qui porte haut et fort les couleurs de l’Algérie. Ils ont été capables de soulever de grandes montagnes. Actuellement, ça ne marche pas trop car la gestion du succès est mal intégrée, ce qui fait qu’on a des petits remous. C’est aussi le prix du succès mais bon, la génération qui est en place en Algérie est assez extraordinaire, avec des joueurs de très grand talent. On dira merci la France !

Vous le sentez comment ce Mondial ?

Bien. Je pense qu’il va y avoir des choses très intéressantes. On va voir un beau visage du football algérien. Je pense qu’on a les moyens de créer la surprise…

Le type qui a dit cela a vu juste. NO COMMENT

Nassim

Nombre de messages : 1584
Age : 49
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par hakimz le Jeu 11 Mar - 10:44

hockey a écrit:
hakimz a écrit:Quel regard portez-vous sur le football algérien et notamment sur les Fennecs, à quelques semaines de la Coupe du monde ?
C’est l’histoire des petits jeunes qui sont à Paris, c’est toute l’immigration qui vient au secours du football algérien. Le football algérien, à proprement dit, il n’y a rien puisqu’il n’y a pas vraiment de travail qui est entrepris. Par contre, on bénéficie un peu de la formation française qui fait que tous ces joueurs qui ont été formés dans les centres de formation français et qui n’ont pas trop réussi ici, ils se sont retrouvés dans des pays étrangers. Il y a un groupe qui s’est formé depuis 2004 qui porte haut et fort les couleurs de l’Algérie. Ils ont été capables de soulever de grandes montagnes. Actuellement, ça ne marche pas trop car la gestion du succès est mal intégrée, ce qui fait qu’on a des petits remous. C’est aussi le prix du succès mais bon, la génération qui est en place en Algérie est assez extraordinaire, avec des joueurs de très grand talent. On dira merci la France !

Vous le sentez comment ce Mondial ?

Bien. Je pense qu’il va y avoir des choses très intéressantes. On va voir un beau visage du football algérien. Je pense qu’on a les moyens de créer la surprise…

[i]Chkoune hada ?? 91
Pardon j'avais oublié de dire qu'il s'agissait de [b]sandjak:Ex sélectionneur et entraineur de la JSK.

Sid Ahmed,qu'est ce que tu voulais dire par démission collective des entraineurs locaux?
Pour quelles revendications?

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 49
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par Sidahmed le Ven 12 Mar - 0:26

hakimz a écrit:
hockey a écrit:
hakimz a écrit:Quel regard portez-vous sur le football algérien et notamment sur les Fennecs, à quelques semaines de la Coupe du monde ?
C’est l’histoire des petits jeunes qui sont à Paris, c’est toute l’immigration qui vient au secours du football algérien. Le football algérien, à proprement dit, il n’y a rien puisqu’il n’y a pas vraiment de travail qui est entrepris. Par contre, on bénéficie un peu de la formation française qui fait que tous ces joueurs qui ont été formés dans les centres de formation français et qui n’ont pas trop réussi ici, ils se sont retrouvés dans des pays étrangers. Il y a un groupe qui s’est formé depuis 2004 qui porte haut et fort les couleurs de l’Algérie. Ils ont été capables de soulever de grandes montagnes. Actuellement, ça ne marche pas trop car la gestion du succès est mal intégrée, ce qui fait qu’on a des petits remous. C’est aussi le prix du succès mais bon, la génération qui est en place en Algérie est assez extraordinaire, avec des joueurs de très grand talent. On dira merci la France !

Vous le sentez comment ce Mondial ?

Bien. Je pense qu’il va y avoir des choses très intéressantes. On va voir un beau visage du football algérien. Je pense qu’on a les moyens de créer la surprise…

[i]Chkoune hada ?? 91
Pardon j'avais oublié de dire qu'il s'agissait de [b]sandjak:Ex sélectionneur et entraineur de la JSK.

Sid Ahmed,qu'est ce que tu voulais dire par démission collective des entraineurs locaux?
Pour quelles revendications?
Le fait de se séparer des joueurs locaux est une insulte à l'intelligence des techniciens locaux, quoiqu'on dise sur le niveau du championnat national, il y a des entraîneurs qui essayent avec les moyens du bord de faire le maximum pour rester cohérent dans toutes les étapes de la formation des joueurs.
A mon avis, les joueurs succeptibles d'intégrer l'élite même s'ils évoluent à l'étranger, n'ont pas le niveau des locaux et j'avais dis dans un topic que le fait de jouer en europe ne doit pas être un passe-droit pour l'EN.
Les joueurs doivent répondre à des critéres bien précis pour pouvoir espérer rejoindre notre élite. Je pense qu'écarter 5, 6 voire 7 joueurs à ce moment est une grave erreur (ça représente presque le tiers de l'effectif), ça pourrait avoir des conséquences trés grave sur le groupe Algérie, 2 à 3 ajustements auraient été suffisants pour ne pas déstabiliser la cohésion du groupe, celle-ci est un facteur déterminant dans la performance.
C'est pour ça que je trouve cette décision inadmissible comme une humiliation pour les techniciens locaux qui doivent faire valoir des arguments pour défendre leur honneur, c'est une insulte à toute la corporation des entraîneurs algériens.

Sidahmed

Nombre de messages : 325
Age : 48
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par MyMca le Ven 12 Mar - 17:46

Sidahmed a écrit:
hakimz a écrit:
hockey a écrit:
hakimz a écrit:Quel regard portez-vous sur le football algérien et notamment sur les Fennecs, à quelques semaines de la Coupe du monde ?
C’est l’histoire des petits jeunes qui sont à Paris, c’est toute l’immigration qui vient au secours du football algérien. Le football algérien, à proprement dit, il n’y a rien puisqu’il n’y a pas vraiment de travail qui est entrepris. Par contre, on bénéficie un peu de la formation française qui fait que tous ces joueurs qui ont été formés dans les centres de formation français et qui n’ont pas trop réussi ici, ils se sont retrouvés dans des pays étrangers. Il y a un groupe qui s’est formé depuis 2004 qui porte haut et fort les couleurs de l’Algérie. Ils ont été capables de soulever de grandes montagnes. Actuellement, ça ne marche pas trop car la gestion du succès est mal intégrée, ce qui fait qu’on a des petits remous. C’est aussi le prix du succès mais bon, la génération qui est en place en Algérie est assez extraordinaire, avec des joueurs de très grand talent. On dira merci la France !

Vous le sentez comment ce Mondial ?

Bien. Je pense qu’il va y avoir des choses très intéressantes. On va voir un beau visage du football algérien. Je pense qu’on a les moyens de créer la surprise…

[i]Chkoune hada ?? 91
Pardon j'avais oublié de dire qu'il s'agissait de [b]sandjak:Ex sélectionneur et entraineur de la JSK.

Sid Ahmed,qu'est ce que tu voulais dire par démission collective des entraineurs locaux?
Pour quelles revendications?
Le fait de se séparer des joueurs locaux est une insulte à l'intelligence des techniciens locaux, quoiqu'on dise sur le niveau du championnat national, il y a des entraîneurs qui essayent avec les moyens du bord de faire le maximum pour rester cohérent dans toutes les étapes de la formation des joueurs.
A mon avis, les joueurs succeptibles d'intégrer l'élite même s'ils évoluent à l'étranger, n'ont pas le niveau des locaux et j'avais dis dans un topic que le fait de jouer en europe ne doit pas être un passe-droit pour l'EN.
Les joueurs doivent répondre à des critéres bien précis pour pouvoir espérer rejoindre notre élite. Je pense qu'écarter 5, 6 voire 7 joueurs à ce moment est une grave erreur (ça représente presque le tiers de l'effectif), ça pourrait avoir des conséquences trés grave sur le groupe Algérie, 2 à 3 ajustements auraient été suffisants pour ne pas déstabiliser la cohésion du groupe, celle-ci est un facteur déterminant dans la performance.
C'est pour ça que je trouve cette décision inadmissible comme une humiliation pour les techniciens locaux qui doivent faire valoir des arguments pour défendre leur honneur, c'est une insulte à toute la corporation des entraîneurs algériens.

Salam SidAhmed :

Mais Malheureusement les moyens de bord ne suffisent pas , et ne font pas le poids comparer à ceux de l'Europe, la formation débute en petite catégorie nous avons peut être des entraineurs de qualité en Algérie mais pas à tous les niveaux , car on petite catégorie les jeunes sont bafoués idem pour les entraineurs , le budget allouer pour les petites catégories en Algérie est une honte, y a qu'a prendre l'exemple des jeunes du Mouloudia ils ne font jamais de préparation en dehors d'Alger , pas de stage de préparation, des créneaux de terrains partagés entre plusieurs catégories, des fois même avec d'autres clubs , pas assez de ballon pour s'entrainer ,pas de plots, dossard,,,,,,,,,,,,les moyens sont mis que pour les séniors et là c'est trop tard , car la formation n'a pas été bonne ou complète un joueur de 24ans ne peut pas apprendre la base du foot en terme de placement , de tactique...,Etc

Avec tous cela mon frère tu ne peux pas avoir un autre résultat que celui que nous voyons aujourd'hui au niveau du championnat National qui pour moi est l'un des plus faible au Monde, Sidahmed 80% des joueurs de notre championnat jouent sur du Tartan qui plus est de très mauvaise qualité , ils ne peuvent pas rivaliser contre ceux issus de formation Européenne, même nos voisins sont mieux que nous, à l'image de la Tunisie , l'Egypte ,,,,

Le fait de ne pas prendre des joueurs de notre championnat n'est pas une insulte envers les techniciens Algériens , au contraire c'est une insulte envers le système Algérien , la FAF, et le Ministère des sports , c'est grave , ils sont presque heureux de dire que nos locaux( entraineurs, joueurs ,arbitre tous ce que tu veux ) n'ont pas le niveau , mois je leur dis POURQUOI N'ONT ILS PAS LE NIVEAU MESSIEURS DITES LE NOUS ? alors qu'ailleurs ils sont bons , même nos entraineurs et techniciens ne sont plus en Algérie , , même les journalistes sportif on fuit l'Algérie , et ceux que l'on voit maintenant sont juste une HONTE issus de formation bidon , dans un institut qui est devenu Bidon qui prend le même chemin que celui de la faculté de Droit de Benaknoun à Alger qui d'ailleurs ne lui reste du droit que le NOM , prostitution, chantage , chippa , que dire de la faculté de bab Ezzouar qui a sortit des têtes pensantes et qui là est devenue une carcasse faisant sortir des têtes brulés, sans parlé des autres facultés qui sont pratiquement tous dans le même cas .

Cette qualification en coupe du Monde n'est que prestige mon frère, c'est une équipe national préfabriqué , notre qualification n'est pas le fruit d'un travail qui a été fait , mais le fruit de l'arbre que l'on appel l'or noir, des regroupement à coups de Milliards , des hôtels de luxe , des primes indécente par apport à la misère du peuple, L'3dess 180da, quand je vois Nedjma qui sponsorise le championnat , l'équipe national, la météo j'en rigole , c'est l'argent des Algériens ce n'est pas l'argent de Nedjma , ces vautours de sociétés étrangères qui s'installent en Algérie avec des fonds RIDICULES et qui s'enrichissent sur le dos du peuple sans que celui-ci n'en bénéficie, avec, bien-sûr, la complicité des hauts placé de l'état, y a qu'a voir le nombre d'affaires de corruptions qui font semblant d'éclater , Sonalghaz,Autoroute est-ouest, Sonatrach, Air Algérie, bref , se n'est pas demain la veille que cela va s'arranger !

MyMca

Nombre de messages : 2020
Age : 36
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par MyMca le Lun 15 Mar - 14:53

Salam :

J'ai trouvé trosi articles intéressant concernant , les stades , la formation et les entraineurs en Algérie .

Un stade pour près de 200 00 habitants

EN ALGÉRIE ON DÉNOMBRE 1039 STADES pour la pratique du football.
Sur ces 1039 seulement 35 sont des terrains recouverts de gazon naturel. Ceux dont les terrains sont en gazon artificiel
sont au nombre de 159. La plus grande partie est donc celle qui concerne les stades avec des terrains en tuf dont on dénombre 845
à travers le territoire national
. Ce n'est pas avec de tels chiffres que l'on pourra dire que notre football va progresser. Il y a un terrain
en tuf pour 171 habitants
. Cela démontre qu'il est plus que nécessaire de multiplier la construction de stades dans les zones à forte
concentration urbaine. Quand près de 200 000 personnes doivent se contenter d'un seul terrain pour faire du football, c'est que le
problème est hautement sérieux.


Et celui-ci concernant les Entraineurs :


Un déficit énorme en entraîneurs

IL EST AUJOURD'HUI PARFAITEMENT admis que l'une des plus grandes lacunes
du football algérien est le déficit qu'il compte en matière d'entraîneurs. Selon les
estimations de la FAF, 2062 entraîneurs sont recensés à travers le territoire national.
Ils sont répartis comme suit :
- 185 entraîneurs des écoles de football
- 47 conseillers en sport
- 208 techniciens du sport
- 50 entraîneurs du 3e degré
- 123 entraîneurs du 2e degré
- 428 entraîneurs du 1er degré
- 1020 entraîneurs non diplômés
On peut remarquer l'importance du dernier corps (50% des effectifs) qui signifie que
nombre d'équipes sont coachées par des techniciens qui n'ont pas les compétences
voulues. Les entraîneurs du 1er degré représentent 20% de ces effectifs. Il y a 1435
entraîneurs de clubs de football en Algérie.
En partant du principe que chacun d'eux a besoin de quatre entraîneurs pour ses équipes
(minimes, cadets, juniors et seniors) on obtient le chiffre de 5740 entraîneurs. Cela
signifie qu'avec ce que propose le marché, le football algérien fonctionne avec un déficit
de 3678 entraîneurs.

Et celui-ci concernant la Pyramide des ages :


La pyramide des âges est désespérément toujours inversée N'IMPORTE QUEL EXPERT DANS LE MONDE VOUS DIRA QUE
VOUS NE POUVEZ PARLER de développement du football quand la pyramide des âges est inversée. Cette pyramide-là c'est celle qui
concerne toutes les catégories en âge de pratiquer le football.
Cela va des gosses des écoles de football jusqu'à la catégorie seniors.
Normalement, l'Algérie qui se targue de posséder une des populations les plus jeunes au monde, devrait présenter une pyramide où
il y a plus de jeunes que de seniors. Or ce n'est pas le cas puisque chez nous, dans les écoles de football, on dénombre chez les seniors
38 973, dont 453 dames, 34 849 juniors, 32 421 cadets, 33 144 minimes, 3676 benjamins et 2050 enfants inscrits.
C'est dire que la
situation est alarmante. Il faut rappeler que cette pyramide est inversée depuis le début des années 90. Près de 20 ans à errer et
après cela, on se demande pourquoi la formation bat de l'aile dans notre football et que l'on ne parvienne pas à monter une équipe
nationale seniors compétitive avec des joueurs locaux.


Articles tirés du Journal Le Temps des Sports N° 31


Y'a de quoi avoir un tel niveau de championnat , non?

MyMca

Nombre de messages : 2020
Age : 36
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par hakimz le Lun 15 Mar - 17:04

MyMca a écrit:Salam :
Y'a de quoi avoir un tel niveau de championnat , non?
Avec le nombre de terrain en TUF,en entraîneurs NON diplomés .....Mais A QUI LA FAUTE? Qui est (sont) le (les) premier(s) responsable(s)?

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 49
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par MyMca le Lun 15 Mar - 17:54

hakimz a écrit:
MyMca a écrit:Salam :
Y'a de quoi avoir un tel niveau de championnat , non?
Avec le nombre de terrain en TUF,en entraîneurs NON diplomés .....Mais A QUI LA FAUTE? Qui est (sont) le (les) premier(s) responsable(s)?

Manque d'infrastructure c'est la base , vu que les infrastructures sont étatiques donc le fautif c'est Dawla.

La manque d'infrastructure se répercute sur le nombre de licencier en petite catégorie, pas mal de club ne sont pas engagés avec les petites catégories faute de moyens et de créneaux,,,,,

Les entraineurs non diplômés , manque d'instance de formation et d'établissement de formation sportif et footballistique,, la fautif c'est Dawla

Il faut une réforme, Hakim il y'a deux stades qui sont censés être livrés en 2012, celui de Douéra et de BirKhadem , ,, les chantiers ont été lancés en 2008 déjà 6ans de travaux c'est énorme !!!!! de plus celui de Birkhadem est à 5% de l'état de l'avancement , et celui de Douéra n'a pas encore été lancé ,,,, la faute à qui ?

MyMca

Nombre de messages : 2020
Age : 36
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par Sidahmed le Mar 16 Mar - 1:12

MyMca a écrit:Salam :

J'ai trouvé trosi articles intéressant concernant , les stades , la formation et les entraineurs en Algérie .

Un stade pour près de 200 00 habitants

EN ALGÉRIE ON DÉNOMBRE 1039 STADES pour la pratique du football.
Sur ces 1039 seulement 35 sont des terrains recouverts de gazon naturel. Ceux dont les terrains sont en gazon artificiel
sont au nombre de 159. La plus grande partie est donc celle qui concerne les stades avec des terrains en tuf dont on dénombre 845
à travers le territoire national
. Ce n'est pas avec de tels chiffres que l'on pourra dire que notre football va progresser. Il y a un terrain
en tuf pour 171 habitants
. Cela démontre qu'il est plus que nécessaire de multiplier la construction de stades dans les zones à forte
concentration urbaine. Quand près de 200 000 personnes doivent se contenter d'un seul terrain pour faire du football, c'est que le
problème est hautement sérieux.


Et celui-ci concernant les Entraineurs :


Un déficit énorme en entraîneurs

IL EST AUJOURD'HUI PARFAITEMENT admis que l'une des plus grandes lacunes
du football algérien est le déficit qu'il compte en matière d'entraîneurs. Selon les
estimations de la FAF, 2062 entraîneurs sont recensés à travers le territoire national.
Ils sont répartis comme suit :
- 185 entraîneurs des écoles de football
- 47 conseillers en sport
- 208 techniciens du sport
- 50 entraîneurs du 3e degré
- 123 entraîneurs du 2e degré
- 428 entraîneurs du 1er degré
- 1020 entraîneurs non diplômés
On peut remarquer l'importance du dernier corps (50% des effectifs) qui signifie que
nombre d'équipes sont coachées par des techniciens qui n'ont pas les compétences
voulues. Les entraîneurs du 1er degré représentent 20% de ces effectifs. Il y a 1435
entraîneurs de clubs de football en Algérie.
En partant du principe que chacun d'eux a besoin de quatre entraîneurs pour ses équipes
(minimes, cadets, juniors et seniors) on obtient le chiffre de 5740 entraîneurs. Cela
signifie qu'avec ce que propose le marché, le football algérien fonctionne avec un déficit
de 3678 entraîneurs.

Et celui-ci concernant la Pyramide des ages :


La pyramide des âges est désespérément toujours inversée N'IMPORTE QUEL EXPERT DANS LE MONDE VOUS DIRA QUE
VOUS NE POUVEZ PARLER de développement du football quand la pyramide des âges est inversée. Cette pyramide-là c'est celle qui
concerne toutes les catégories en âge de pratiquer le football.
Cela va des gosses des écoles de football jusqu'à la catégorie seniors.
Normalement, l'Algérie qui se targue de posséder une des populations les plus jeunes au monde, devrait présenter une pyramide où
il y a plus de jeunes que de seniors. Or ce n'est pas le cas puisque chez nous, dans les écoles de football, on dénombre chez les seniors
38 973, dont 453 dames, 34 849 juniors, 32 421 cadets, 33 144 minimes, 3676 benjamins et 2050 enfants inscrits.
C'est dire que la
situation est alarmante. Il faut rappeler que cette pyramide est inversée depuis le début des années 90. Près de 20 ans à errer et
après cela, on se demande pourquoi la formation bat de l'aile dans notre football et que l'on ne parvienne pas à monter une équipe
nationale seniors compétitive avec des joueurs locaux.


Articles tirés du Journal Le Temps des Sports N° 31


Y'a de quoi avoir un tel niveau de championnat , non?
Salam alaykoum,
Barak Allah fik khouya Zoubir pour ces stats, elles sont trés significatives des maux du sport en général et du football en particulier, je veux ajouter que même les entraîneurs diplômés disposent de formations trés archaiques qui ne répondent pas aux exigences du football, qui est en perpetuelle évolution.
Moi même, suis issu des ISTS et j'ai encadré des stages 1 et 2 eme degré. A l'époque, j'ai essayé de tirer la sonnette d'alarme, je me suis fait tout simplement fustigé par mes profs.
Non seulement; on doit construire beaucoup d'infrastructures pour démocratiser la pratique du sport mais aussi recycler tous les détenteurs de diplômes et en former d'autres avec des contenus adaptés, perspicaces tout de suite utilisable sur le terrain.

Sidahmed

Nombre de messages : 325
Age : 48
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par fahed le Mar 30 Mar - 14:50

Salam, j'ai 3 questions toutes innocentes à vous poser:
1. A quoi sert le décrassage? Est-il important de le réaliser?
2. A quel moment doit-il être idéalement fait?
3. A partir de quel laps de temps perd t-il tout son apport?

_________________
Un éléphant ils appellent ça un fil
Servir le club et non se servir

fahed
Admin

Nombre de messages : 10117
Age : 36
Date d'inscription : 05/12/2008

http://www.mouloudia.info

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par Sidahmed le Mar 30 Mar - 15:40

fahed a écrit:Salam, j'ai 3 questions toutes innocentes à vous poser:
1. A quoi sert le décrassage? Est-il important de le réaliser?
2. A quel moment doit-il être idéalement fait?
3. A partir de quel laps de temps perd t-il tout son apport?
Salam alaykoum,
Je croyais aux effets positives d'un décrassage, j'ai changé d'avis depuis environ 6 mois et je peux te dire qu'il faut le bannir. Un décrassage aprés un match peut être trés dangeureux sur la santé des joueurs, le lendemain du match, il n'est pas non plus utile, à part si on est dans l'objectif de réunir les joueurs autour d'une trés légére activité pour souder les rangs.
Khouya Fahed, si tu veux, j'ai pas mal de données qui ont été récoltés dans des travaux qui répondent à tes interrogations.
Donc, la meilleure façon de récupérer aprés un match c'est la récupération passive.

Mes amitiés

Sidahmed

Nombre de messages : 325
Age : 48
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par Hamid58 le Jeu 1 Avr - 23:10

Khouya Sud Ahmed, j'ai vu souvent des joueurs faire le decrassage pieds nus. Y a-t-il un secret pour ca?

Hamid58

Nombre de messages : 4802
Age : 59
Date d'inscription : 06/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par Sidahmed le Ven 2 Avr - 0:37

Hamid58 a écrit:Khouya Sud Ahmed, j'ai vu souvent des joueurs faire le decrassage pieds nus. Y a-t-il un secret pour ca?
Salam alaykoum khouya Hamid,
Le décrassage pieds nus ou avec crampons n'est pas une bonne chose pour les organismes, au contraire, on rajoutera de la fatigue aux joueurs.
Souvent, on voit des joueurs courir sans crampons pendant le décrassage programmé juste derriére un match parceque les pieds des joueurs en morflent tellement pendant 90 min qu'ils ont envie de se mettre pieds nus pour les aérer aprés.

Sidahmed

Nombre de messages : 325
Age : 48
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par Hamid58 le Ven 2 Avr - 22:34

Sidahmed a écrit:
Hamid58 a écrit:Khouya Sud Ahmed, j'ai vu souvent des joueurs faire le decrassage pieds nus. Y a-t-il un secret pour ca?
Salam alaykoum khouya Hamid,
Le décrassage pieds nus ou avec crampons n'est pas une bonne chose pour les organismes, au contraire, on rajoutera de la fatigue aux joueurs.
Souvent, on voit des joueurs courir sans crampons pendant le décrassage programmé juste derriére un match parceque les pieds des joueurs en morflent tellement pendant 90 min qu'ils ont envie de se mettre pieds nus pour les aérer aprés.

Mais khouya Sid Ahmed, j'ai vu meme l'entraineur qui demande aux joueurs d'enlever les souliers et de courir seulement avec les bas.

Hamid58

Nombre de messages : 4802
Age : 59
Date d'inscription : 06/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par Sidahmed le Lun 5 Avr - 16:42

Hamid58 a écrit:
Sidahmed a écrit:
Hamid58 a écrit:Khouya Sud Ahmed, j'ai vu souvent des joueurs faire le decrassage pieds nus. Y a-t-il un secret pour ca?
Salam alaykoum khouya Hamid,
Le décrassage pieds nus ou avec crampons n'est pas une bonne chose pour les organismes, au contraire, on rajoutera de la fatigue aux joueurs.
Souvent, on voit des joueurs courir sans crampons pendant le décrassage programmé juste derriére un match parceque les pieds des joueurs en morflent tellement pendant 90 min qu'ils ont envie de se mettre pieds nus pour les aérer aprés.

Mais khouya Sid Ahmed, j'ai vu meme l'entraineur qui demande aux joueurs d'enlever les souliers et de courir seulement avec les bas.
Khouya Hamid ! l'entraîneur en demandant à ces joueurs de courir pieds nus, est dans la même optique de ce que j'ai cité plus haut.
Quand tu fais un match, tu n'as pas envie d'enlever tes crampons ou tes tennis pour soulager un peu tes pieds ? A part si tu joues pieds nus 91

Sidahmed

Nombre de messages : 325
Age : 48
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par MyMca le Lun 5 Avr - 22:01

Salam Ou Alikoum Sid-Ahmed,

On parle souvent du transfert des Joueurs , et très rarement de celui des entraineurs , dit nous un peu comment cela se passe , comment un entraineur doit procéder pour gravir les échelons par exemple , j'ai l'impression que c'es un cercle très fermé ?

MyMca

Nombre de messages : 2020
Age : 36
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par Sidahmed le Lun 5 Avr - 22:27

MyMca a écrit:Salam Ou Alikoum Sid-Ahmed,

On parle souvent du transfert des Joueurs , et très rarement de celui des entraineurs , dit nous un peu comment cela se passe , comment un entraineur doit procéder pour gravir les échelons par exemple , j'ai l'impression que c'es un cercle très fermé ?
wa alaykoum salam khouya Zoubir,
Comme tu as dis, c'est fermé ou c'est réservé aux mêmes, on voit souvent les mêmes têtes faire le tour des clubs sur une dizaine d'années voire plus.
Je me rappelle d'une intervention de l'ex entraîneur de R.Federer en l'occurence Paul Dorochenko que j'ai eu comme formateur et qui entraîne toujours le top ten du tennis mondial, son conseil c'était de constituer un carnet d'adresses, c'est peut être le seul moyen pour accéder à des postes d'entraîneur, il y a aussi les compétences et le hasard qui fait que... Mais, je te le répéte, constitue-toi un bon carnet d'adresses, ça peut te faciliter beaucoup de choses.

Mes amitiés

Sidahmed

Nombre de messages : 325
Age : 48
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par MyMca le Mar 6 Avr - 13:19

Sidahmed a écrit:
MyMca a écrit:Salam Ou Alikoum Sid-Ahmed,

On parle souvent du transfert des Joueurs , et très rarement de celui des entraineurs , dit nous un peu comment cela se passe , comment un entraineur doit procéder pour gravir les échelons par exemple , j'ai l'impression que c'es un cercle très fermé ?
wa alaykoum salam khouya Zoubir,
Comme tu as dis, c'est fermé ou c'est réservé aux mêmes, on voit souvent les mêmes têtes faire le tour des clubs sur une dizaine d'années voire plus.
Je me rappelle d'une intervention de l'ex entraîneur de R.Federer en l'occurence Paul Dorochenko que j'ai eu comme formateur et qui entraîne toujours le top ten du tennis mondial, son conseil c'était de constituer un carnet d'adresses, c'est peut être le seul moyen pour accéder à des postes d'entraîneur, il y a aussi les compétences et le hasard qui fait que... Mais, je te le répéte, constitue-toi un bon carnet d'adresses, ça peut te faciliter beaucoup de choses.

Mes amitiés

Effectivement , d'ailleurs dans tous les domaines d'activités il faut avoir un bon carnet d'adresse , Merci khoya Sidahmed .

MyMca

Nombre de messages : 2020
Age : 36
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par hakimz le Dim 30 Mai - 12:20

Source:L'équipe
L'Algérie en Vert et Bleu unis

Si l'Algérie est de retour en phase finale d'un Mondial pour la première fois depuis 1986, elle le doit en partie à ses Algériens de France. Des fils d'immigrés qui n'ont pas oublié leurs origines.
À l'instar de Meghni , qui a déclaré forfait pour le Mondial, les Algériens sont nombreux à avoir la double nationalité, comme Belhadj ou Bougherra.

Leur terre d'accueil, c'est la France. Mais leur mère patrie, c'est l'Algérie
. Tout comme la génération «Black, Blanc, Beur» en 1998 pour les Bleus, les Verts sont aujourd'hui majoritairement constitués d'immigrés. Nés sur le sol français de parents algériens, ces derniers, qui ont opté pour la double nationalité, ont clairement décidé d'assumer leur sang mêlé. Fiers de leurs origines, ils font le bonheur des Fennecs, qualifiés pour la troisième fois de leur histoire pour une phase finale de Coupe du monde, la première depuis vingt-quatre ans. Dans le onze-type, huit joueurs possèdent un passeport français (Bougherra, Yahia, Belhadj, Mansouri, Lemmouchia, Ziani, Yebda et Ghezzal). Une exception revendiquée et assumée par tous.

«J'ai toujours baigné dans une culture familiale algérienne. J'ai une double culture et c'est clairement une chance.» (C. Medjani)

Forfait de dernière minute pour cause de blessure à un genou, Mourad Meghni aurait dû être l'un d'entre eux. Appelé à maintes reprises chez les Espoirs tricolores, il a longtemps hésité avant de trancher pour l'Algérie. Comme son partenaire Hassan Yebda, qui devrait hériter de la place de titulaire dans le couloir gauche. Sacré champion du monde des moins de 17 ans en 2001 avec l'équipe de France, dans laquelle figuraient également Meghni, mais aussi Karim Benzema et Hatem Ben Arfa, le milieu de Portsmouth s'est pourtant fait une raison. Et à l'entendre, c'est presque mieux comme ça. «Mes parents sont nés en Algérie, mes plus grands frère et soeur aussi, indiquait-il en janvier interrogé par la FIFA. J'y allais déjà avant d'être sélectionné et j'y retourne quand je peux. Là je viens d'y retourner deux fois en trois mois.» Presque comme une deuxième maison pour lui qui a été fêté comme un roi à Mekla, le village familial, lors de la qualification.

Sur les traces de Dahleb et Madjer

Convoqué pour la première fois il y a quelques semaines seulement, Carl Medjani a été beaucoup plus surpris. Car il n'a encore jamais porté le maillot algérien. Son parcours est pourtant quasi-similaire. Comme Yebda et les autres, il a longtemps fréquenté les différentes équipes de France chez les jeunes. En 2002, il a même été vice-champion d'Europe des moins de 17 ans. «Il est incroyable que cette convocation tombe au moment où j'ai décidé d'y aller (en Algérie) pour fêter mon anniversaire avec ma famille et découvrir mon pays d'origine, racontait le défenseur ajaccien, à France Soir, peu après l'annonce de sa participation au Mondial. Entre ma carrière et la situation sécuritaire du pays par le passé, je n'ai jamais eu réellement le temps de m'y rendre. Pourtant j'ai toujours baigné dans une culture familiale algérienne. J'ai une double culture et c'est clairement une chance

Déjà présent dans le staff en 1982 et 1986, lorsque l'équipe était quasiment exclusivement composée de joueurs du cru, le sélectionneur, Rabah Saâdane, s'est adapté. Pas question pour lui de refuser cette manne providentielle venue de l'ex-puissance coloniale. «Le mérite en revient au président de la Fédération qui savait que des joueurs de qualité n'étaient pas utilisés car la porte leur était fermée en France», explique-t-il. Certes à l'époque, certains comme Mustapha Dahleb, Rabah Madjer et autre Salah Assad jouaient aussi à l'étranger et entretenaient déjà des liens très étroits avec la France. Néanmoins leurs attaches et leurs repères étaient bien au pays. Ce qui fait toute la différence avec la sélection actuelle. «On est en train de se découvrir», ajoute le guide de cette jeune génération. A première vue, le mariage semble réussi.

hakimz

Nombre de messages : 9254
Age : 49
Date d'inscription : 05/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par MyMca le Dim 30 Mai - 15:11

Si on veut avoir quelque chose de façonner et non que le produit brute , il faut se mettre au travail, on est loin très loin du Professionnalisme pour pouvoir formé des joueurs de haut niveau en Local ,,,,,

LES MEGHNI, BOUGERRA,BELHADJ,ZIANI,,,,,sont tous des Algériens, la différence avec un Hadj Aissa,Babouche, Djediat malgré le talent , c'est que eux ils ont eu une vraie formation professionnelle et ceux du pays ont eu des formations BIDON , d'un bas niveau avec des moyens caducs.


C'est bien de connaitre nos faiblesses,,,

MyMca

Nombre de messages : 2020
Age : 36
Date d'inscription : 07/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La formation en Algérie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum